Expé Vaucluse - 2015

mardi 19 mai 2015
par  Claude, Olivier
popularité : 10%

Les rencontres sont souvent à l’origine de nos voyages. C’est encore le cas pour l’expé touristico-spéléo dans le Vaucluse. En guise de pointillés qui permettront le lien à cette organisation, il y aura la rencontre avec un certain Romain.

Romain est un Mandubien expatrié dans le sud qui vient parfois trainer sa combinaison dans les grottes et gouffres du Doubs avec nous. Mais c’est aussi un spéléo plongeur de la Société de la Fontaine de Vaucluse (SSFV).

Le GSAM n’est pas retourné dans le Vaucluse depuis 1993. Après 22 années d’abstinence, il est temps de retrouver ses classiques et leurs grands puits mythiques. Et avec un contact sur place, nous n’avons plus d’excuse !

Cécile nous trouvera un gite à Bédoin, qui dénote avec les précédents plus rustiques, mais qui comblera finalement l’équipe toute entière. En effet, c’est le grand luxe, nous avons à notre disposition, terrasse, barbecue, lave vaisselle, salle vidéo, piscine, SPA, etc ... et même une annexe équipée qui servira de base arrière pour la section dite "ronfleurs du GSAM" !!!!

La semaine avant le départ, Mickael nous apprend que la demande de prêt du fourgon ASCAP a été acceptée. Il est fort ce Michael et merci à l’ASCAP !!!



Samedi 11 avril 2015 : le grand départ !

C’est maintenant un rituel bien rodé, ceux qui covoiturent en fourgon se retrouvent à 6h du matin chez Claude à Voujeaucourt.
Même à l’aube, les vacanciers sont rarement en retard ! Nouveauté cette année, la fixation du porte-vélo à l’arrière ; il faut dire que Arnaud a un objectif : gravir le Mythique Mont Ventoux !


Vaucluse.jpg Vaucluse2.jpg

Même à 7 dans le fourgon, avec le matos et un vélo, tout passe !!!!

A Clerval, on retrouve Alex qui fait du stop et qui nous a concocté (ou plutôt son épouse) de succulents viennoiseries : macarons marocains à la noisette et d’autres à la noix de coco, amaretti, et escargots pistache / chocolat !!!

vaucluse2.jpg vaucluse3.jpg

Un voyage sans histoire avec arrêt technique aux macarons ...

Arrivée vers 12h30, premier apéro au gîte suivi d’un frugal repas ! Puis les choses sérieuses commencent : visite de la cave du village (où nous avons droit à 10 % !), quelques courses pour le collectif et enfin direction le Mont Ventoux où la route d’accès vient d’être ouverte ! Petite visite du sommet encore bien enneigé, sans vent et vue magnifique à 360 °


vaucluse4.jpg vaucluse5.jpg

Une bonne bouffée d’air au Ventoux ...

Retour au gite où Patrick, Jean-Paul nous attendent. Philippe nous rejoindra en soirée, ainsi que Nicolas le frère de Mickael qui veut tenter l’aventure demain avec nous !

Dimanche 12 avril 2015 : Aven Joly !



Pour cette première sortie de la semaine, la Société Spéléologique de la Fontaine de Vaucluse (SSFV), par l’intermédiaire de Romain, propose d’accompagner le groupe "spéléo" à l’Aven Joly. Rendez-vous à 9 h sur la place de Saint-Christol. En comptant, une heure de voyage, ça fait le lever à 7 h ! Dur, dur ... En fait, cela deviendra le quotidien pour tout le séjour ... Un séjour sportif ...
Le groupe "marcheur" composé de Jean-Paul ... a prévu un circuit autour de Bédoin avec visite des carrières de sables ...




joly5.jpg jolyattente.jpg

Article consacré à l’Aven Joly ==> ici

Lundi 13 avril 2015 : Aven du Château


Même si le programme des lendemains se consolide au fil de l’eau (et bien-sûr colorée de pastis à l’apéro du soir), les journées sont toutes bien remplies et riches en spéléos. Lorsque nous évoquons la veille au soir de visiter deux "petits*" gouffres ( * dans le Vaucluse, "petit" égal dénivelé inférieur à -500 mètres) : l’Aven du Château puis l’Aven Borel, Jean-Paul nous met en garde ...

Il y a plus de 20 ans, Jean-Paul a visité l’Aven du Château. Et il nous en fait un portrait qui marquera les esprits et qui n’est sans doute pas anodin dans le déroulement de son exploration de 2015 ... En effet, Jean-Paul se souvient que le gouffre servait de tout-à-l’égout car placé exactement sous la boucherie. Ses souvenirs sont un gouffre austère, froid, sombre, pestilentielle ... A l’écouter, il ne manque plus que les tripes sur les parois ... Heureusement, le GSAM n’est pas sujet à s’émouvoir, enfin la plupart de ses membres ...
Article consacré à l’Aven du Château ==> ici


Nesque_1_.jpg Nesque_2_.jpg Nesque_3_.jpg Nesque_4_.jpg

Les gorges de La Nesque : Un canyon grandiose et sauvage où se dressent de fantastiques rochers.

Après être sorties de l’Aven du Château, nous divaguons par une petite escapade en direction des spectaculaires gorges de la Nesque. Les gorges de la Nesque se découvrent sur la route en encorbellement (D942) qui relie Monieux à Villes-sur-Auzon. Jalonnée de tunnels et de belvédères, nous nous arrêtons à celui de Castelleras, face au majestueux Rocher du Cire, qui tire son nom des abeilles sauvages qui le peuplaient.


Pendant que le groupe "spéléo" font les châtelains à l’aven du Château, le groupe "VTT" (Arnaud) à le mont Ventoux comme objectif. Le groupe "marcheur" toujours composé de Jean-Paul ... a prévu un nouveau périple autour de Bédoin avec visite du marché local pour débuter. On apprendra par la suite que le fumet d’une monstrueuse paella a considérablement perturbé le circuit prévu ... et que la dégustation qui a trainée en longueur a été filmée par une pointure du cinéma américain. Désormais, il va falloir surveiller les séries américaines ... pour apercevoir notre Jean-Paul national devant sa paella ...

Dès que le GSAM a cité Bédouin pour son Expé 2015, Arnaud n’a eu plus qu’une seule idée en tête : faire l’ascension du Mont Ventoux ! Il faut dire que la course est mythique. Téméraire, il risquera même d’attacher comme il pourra son vélo au Jympy, qui par chance tiendra depuis Voujeaucourt ! Arnaud choisi le lundi pour gravir et franchir le col de légende avec succès ! Le retour sera plein d’imprévu avec deux crevaisons. On le retrouve au soir heureux avec son maillot à pois pour l’apéro !


MVentoux2.jpg MVentoux.jpg

« N’est pas fou qui monte au Ventoux, est fou qui y retourne ! » (dicton provençal).

Mardi 14 avril 2015 : Canyon et Via Ferrata

Le temps est ensoleillé. Il serait dommage de le passer sous-terre ! Au programme donc, Canyon le matin et Via Ferrata l’après-midi.
Le groupe "rando" constitué aujourd’hui de Jean-Paul et Philippe nous accompagne et fera un tour de la jolie vallée du Toulourenc.

Nous avions mis au programme de notre semaine touristico-spéléo, de faire un canyon. Nos amis du Vaucluse, nous conseille le canyon de la grande Combe et les gorges du Toulourenc. Il est vrai que le site est splendide mais manque cruellement d’eau ! On se demande même si de l’eau est passée par ici ... L’amont est très encaissé et offre des paysages grandioses ! La suite est une belle ballade dans la garrigue qui nous a fait découvrir les paysages cher à Jean Giono.
La sortie du canyon se fait directement dans les gorges du Toulourec. Du coup, c’est perception de la néoprène et remontée des gorges, avec ébats dans les trous d’eau.

Article consacré au Canyon de la grande Combe ==> ici



Même la goulotte du C23 est sèche ...




Le casse-croûte a lieu sur un endroit bucolique, aux abords du Toulourenc, où nous retrouvons les randonneurs. Nous repartons pour Buis-les-Baronnies où "l’escalade" par viaferratta du Rocher de Saint-Julien nous attend.

On nous conseille "La Coriace " ! Le nom est un programme à lui seul ... "La Tihousso" ou "La Coriace", inaugurée le 31 janvier 2014 se situe dans un site exceptionnel au Rocher du Saint-Julien. Ce rocher est une grande lame de calcaire dominant Buis-les-Baronnies formant d’un coté une crête arrondie et de l’autre une arête très fine.
Notre petit nouveau restera impressionné par la verticalité de la falaise et après plusieurs essais tout de même, nous fera un repli stratégique ...


...


Article consacré à La Via Ferrata du Rocher de Saint-Julien ==> ici

Mercredi 15 avril 2015 : Aven Aubert

Un P100 pour fêter ses 20 ans, elle est forte notre vice-présidente ! Et en plus, elle s’est payé le luxe d’équiper la cavité dans sa totalité ... ça c’est fort !
Magnifique cavité !
Article consacré à l’Aven Aubert ==> ici




Sympa une partie de balançoire avec un peu d’éclairage sous les pieds ... (Photo issue de SPELUNCA n°130)


Nous rentrons au gite tardivement vers 21h00 et nous sommes heureux de retrouver Jean-Paul qui constituait le groupe "rando" de la journée et qui commençait à trouver le temps un peu long.

En guise de repas pour recharger les batteries suite à la remontée du puits de l’Adrénaline, le menu est composé des restes. Pas de repas gastronomique ce soir, mais on sera gâté le lendemain ! ...

Par contre, pour le dessert, Jean-Paul a bien fait les choses. Pour l’anniversaire de Cécile, un magnifique et succulent gâteau poire-chocolat, savamment décoré s’impose !

vaucluse30.jpg vaucluse31.jpg

La soirée est festive : SPA puis Karaoké ! Nous décidons d’aller chercher ceux qui se sont déjà couchés, quitte à les porter dans leur duvet jusqu’à la salle de chants. Seul Patrick échappera à ce "privilège" ; il faut dire que David veille au grain ...

Spa.jpg aubert30.jpg

Pour récupérer, rien de tel qu’un petit SPA .. Mais, c’est quel bouton au fait ?
Et un karaoké spécial Aubert (Jean-Louis, c’est fois-ci !), la preuve en image !

Jeudi 16 avril 2015 : Aven Borel

La nuit fut courte.... Pour se remettre de nos émotions de la veille, rien de tel qu’une matinée touristique ! Nous prenons la direction de L’Isle-sur-la-Sorgue et son joli marché.

Mais une autre visite est incontournable. Passage obligé à La Fontaine de Vaucluse, la plus importante exsurgence de France métropolitaine.

Cette exsurgence sert de référence en hydrogéologie pour la caractérisation d’un type dénommé « source vauclusienne ».

vaucluse20.jpg

Spéléo, quand tu nous tiens ...


vaucluse23.jpg FontaineVaucl.jpg

Le GSAM sur un lieu de pélerinage séculaire ..
Et dire qu’à 30 mètres de fond, dorment des pièces gallo-romaine...


Le groupe se sépare en deux : Philippe, Jean-Paul et David souhaitant visiter le fabuleux Colorado ProvencaL Les autres visiteront l’Aven Borel (ou de La Carrière).

Colorado.jpg Colorado1.jpg
Colorado2.jpg Colorado4.jpg

Le fabuleux Colorado Provencal

Vendredi 16 avril 2015 : Aven Autran


Après un petit déjeuner rapide, nous reprenons la route pour Saint-Christol, (que l’on commence à connaitre par-cœur, ou presque ...) afin de visiter la première partie de l’Aven Autran. Bien que le gouffre fait 600 mètres de profondeur, nous ne descendrons que le premier 100 mètre, il faut en laisser pour les prochaines semaines touristico-spéléo annuelles !


autran.jpg autran11.jpg autran12.jpg

De jolis puits bien érodés

Article consacrée à l’Aven Autran ==> ici

Samedi 17 avril 2015 : Le retour

Au programme : réveil matinal, nettoyage du gîte à l’huile de coude et chargement du matériel dans le fourgon ! Après avoir optimisé le rangement, tout rentre sans problème. Il faut dire que l’on "gagne" une place par rapport à l’aller car Arnaud a dû partir jeudi soir.

La remise des clés et l’état des lieux sont très rapidement torchés ; il faut dire que nous avons des têtes qui inspirent confiance !

Après quelques derniers achats de produits locaux de saison (asperges et fraises), le retour se fait sereinement par des chemins plus ou moins détournés :

- Jean-Paul et Patrick décollent vers 8h30 pour arriver dans l’Oise avant 18h00.
- Philippe fera une halte à Toulon avant de rejoindre la Franche-Comté.
- le reste de la troupe qui constitue l’équipage du fourgon, partira vers 9h pour être à Clerval vers 15h00. Le télépéage facilite grandement les choses, encore faut-il que la fermeture de la barrière soit synchronisée avec le passage du fourgon ...

La troupe diminue à chaque étape : Voujeaucourt, où Arnaud nous retrouve, rassuré de retrouver son vélo toujours fièrement attaché à la fourgonnette. Puis Mandeure, pour déposer le matériel au local et enfin Montbéliard pour le nettoyage du véhicule. Par rapport à l’année dernière, c’est un jeu d’enfant, il faut dire que le temps a été très clément et que les gouffres Vauclusiens pratiqués ne sont pas très boueux !



L’effet Vaucluse !

Objectivement parlant, on peut dire qu’il y a eu un "effet Vaucluse" au retour ...

Est-ce l’esprit vacances, le dépaysement, le soleil, les puits vertigineux, les gorges spectaculaires, la vie en collectivité, le vin local, le karaoke, le spa, ...? Ou, sans doute, un peu tout à la fois ... ?

Quoiqu’il en soit, après le retour dans le Doubs, certains membres sont regonflés à bloc et ont une soif irrépressible, à avaler des rivières souterraines entières, pour prolonger l’aventure. Des projets de désob, de grandes classiques, de campagnes photo, etc sont planifiés. On parle même de la prochaine expé ! Les articles sur le site eux-mêmes vont bon train.
Parait qu’y en a même qui s’équipe en clé de 13 ! ...

Les mandubiens en visite à l’Isle-sur-la-Sorgue



Ce séjour, le vingt-huitième réalisé par le GSAM dénote d’une admirable constance. L’expé anuelle est devenue au fil du temps un grand moment d’amitié. On y retrouve les anciens, même celui qui a tout connu et des nouveaux fraichement arrivés au club. Tout le monde est accepté. Ici, il n’y a pas d’ordre donné, pas de grade, pas de hiérarchie, … pas de fort, pas de faible. Chacun s’adapte et apporte sa contribution pour rendre le séjour agréable depuis les réservations en passant par les courses, les repas, la préparation des kits, l’équipement des cavités, les visites, les soirées, … jusqu’au nettoyage, … C’est ça l’alchimie du GSAM ...



Un petit Compte Rendu papier est en cours de préparation et nos amis Vauclusiens ont même promis de remonter une fois en Franche-Comté de découvrir les charmes des cavités du Doubs !

Les mandubiens à la Fontaine de Vaucluse


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 16 décembre 2018

Publication

686 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
22 Auteurs

Visites

84 aujourd'hui
114 hier
356831 depuis le début
8 visiteurs actuellement connectés