Pyrénées orientales 2011

lundi 28 mai 2012
par  patrick
popularité : 8%

Pyrénées Orientales - le Grand Barrenc - Aven de la Bergerie -la grotte des Grandes Canalettes - Août 2011




Profitant de vacances en famille dans les Pyrénées Orientales, à Barcarès, nous envisageons de faire un peu de spéléo, Jean-Paul est déjà venu dans cette région il y a une vingtaine d’années, et il se souvient de grottes-gouffres sympas, qu’il avait visité avec son cousin sur le secteur d’Opoul-Périllos.

Opoul-Périllos se place sur la partie Orientale des Corbières, où affleure des formations calcaires du Crétacé Inférieur .

Nous sortons la carte IGN du secteur, le point de repère est le Château d’Opoul, placé sur un affleurement rocheux au niveau d’un synclinal perché. Plusieurs Grottes sont mentionnées, les Caunes Rouge et Nègre, et la Caune de la Nanteil. La fameuse grotte visitée il y a 20 ans, est dans les environs du Château, se souvient Jean-Paul.

Nous voilà partis pour faire un peu de spéléo. Arrivés au Château, ou du moins ce qu’il en reste, nous rejoignons les différentes Caunes. La rouge et la Nègre sont voisines, mais il s’agit plutôt d’abri-grotte sans véritable développement..

Jean-Paul confirme que ce n’est pas là, mais ça ne doit pas être bien loin, il y avait une vieille bergerie délabrée, nous en apercevons d’ailleurs une (restaurée) un peu plus bas..

Nous arpentons le secteur toute la matinée, sans succès. « Pourtant, je pensais bien que c’était par là » dit j-p. .

Avant midi, nous rejoignons la Caune de la Nanteil, il s’agit d’un abri de berger, il y a même une construction en pierre. .

Ce n’est pas le tout, il va falloir se rassasier ; nous redescendons dans la Vallée, mais le secteur est plutôt désert en restaurant. A Rivesaltes, nous parcourons tout le centre ville sans repérer de resto (c’est pas notre journée). Finalement, je me souviens d’un viticulteur, Cazes, que je connais des foires aux vins sur Paris, et coup de chance il fait aussi resto. Bonne table raffinée avec les vins de la propriété. Sympa. .

Vu notre échec, je décide de téléphoner à Mr Mir, du club spéléo de Perpignan, l’ESR..

Après une brève explication de notre situation, il commence à m’indiquer la position du fameux gouffre de j-p, puis rapidement d’autres gouffres dans le secteur. Mr Mir a vraiment l’accent du midi, et j’ai bien du mal à tout comprendre. Je griffonne sur un bout de papier ses indications, mais je n’arrive pas à suivre, et il est déjà au 4ème gouffre... Je le remercie chaleureusement.

Nous voilà donc repartis pour Opoul-Périllos, et miracle nous trouvons rapidement la position du fameux gouffre, il s’agit d’un aven, le Grand Barrenc, et effectivement il y a une bergerie toute proche, elle aussi est restaurée, mais nous sommes au moins à 5km du Château d’Opoul. j-p aurait une mémoire défaillante ou serait-ce la tectonique des plaques ?

Enfin, nous nous équipons pour notre premier aven, et là 2 équipements s’opposent : short, tee-shirt, chaussette blanche pour j-p, et classique pour moi, mais sans les bottes, elles sont restées dans le Doubs.



Le Grand Barrenc présente un puits unique d’environ -40m, pour atteindre un cône d’éboulis au milieu d’une grande salle, un peu comme la Baume Ste-Anne, avec de grandes concrétions (colonnes, stalactites et mites, et variantes), c’est très sympa. Compte tenu des volumes, les photos ne rendent malheureusement pas grand chose.





A la remontée, je m’aperçois que c’est peut-être j-p qui avait raison de rester en tee-shirt, il fait chaud dans le midi, même sous terre.

Pour finir la journée, nous essayons de rechercher les autres avens, sans succès.

Quelques jours après, nous retentons notre chance dans le même secteur, et cette fois nous trouvons l’aven de la Bergerie, à 30m de la bergerie et à 150m du Grand Barrenc, visité précédemment.





Il s’agit d’un beau gouffre, où l’on enchaîne un puits de 25m et de 10m, pour arriver dans un méandre, à négocier en partie haute, jusqu’à une succession de puits-ressauts entre-coupés de paliers-petites salles. Arrivé au bout de notre corde de 68m, il reste encore au moins 20m, on devine le fond, mais nous sommes au bout de nos cordes (j-p en avait pris 100m). On remonte.

A la sortie, nous recherchons le 3ème aven, j-p tombe dessus le premier, il est relativement proche des autres, mais nous le descendrons une autre fois. Pour le 4ème, mes notes ne sont pas vraiment lisibles, en essayant de les déchiffrer j’entends encore l’accent du spéléo local, sans vraiment comprendre tous les mots. Il faudra le recontacter peut-être à l’occasion d’une virée club dans le secteur.

La semaine suivante, nous décidons de visiter en famille une grotte touristique à Villefranche-de-Conflent, dans le secteur du Mont Canigou (2780m). Il s’agit de la grotte des Grandes Canalettes, faisant partie du réseau de Fuilla-Canalettes, d’un développement de plus de 24 km.


Ce réseau comprend aussi 2 autres parties touristiques, les Canalettes (entrée originelle toute proche), et la cova Bastéra.

Ce réseau a la particularité d’être creusé dans des calcaires dolomitiques Primaires, du Dévonien.

L’entrée est de 9 euros pour les adultes, 5 euros pour les enfants, et gratuit pour les spéléos, ce qui particulièrement rare pour être signalé.

Le parcours est libre, ce qui permet de s’attarder pour faire des photos ou se recueillir, au choix. La cavité est très sympa avec un parcours de galeries pour arriver dans une grande salle avec concrétions et coulées, le tout éclairé pour en profiter au maximum.

A la sortie, nous demandons s’il y a possibilité de visiter les parties non aménagées. A priori pas de problème, il suffit de joindre le propriétaire, pour accord et choix du jour, un plan du réseau nous sera fournit.




En conclusion, le séjour en pays catalan s’est avéré très agréable, avec des activités variées. Côté spéléo, les cavités ne manquent pas, que se soit côté Corbières ou côté Canigou. Les Pyrénées ne manquent pas de canyons non plus, et il y a aussi une ou 2 Via Ferrata. En fait, tout ce qu’il faut pour passer une bonne semaine de stage Ascap-GSAM.

A méditer.




Brèves

4 octobre 2013 - Journées Nationales Spéléo le samedi 7 octobre 2017

Dans le cadre des journées nationales de la spéléo, le Groupe-Spéléo-Archéo de Mandeure & (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

620 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
17 Auteurs

Visites

17 aujourd'hui
125 hier
285958 depuis le début
15 visiteurs actuellement connectés