Classique du mois, grotte de Sainte Catherine

mardi 20 novembre 2018
par  Pierre D
popularité : 16%


Classique précédente

En ce 3 novembre, jour de "classique", le rendez vous est donné dans une épingle de la route D39 à la limite des communes de Guyans-Vennes et Laval-le-Prieuré. Parking improvisé non loin de l’entrée de la grotte de Sainte-Catherine (autrement nommée, grotte de Maurepos).

Il est 10 h pour la première équipe de 6 spéléo motivés. (Un autre groupe de 4 les rejoindra l’après-midi.) On ne se presse pas pour entrer, car Micka est en route pour compléter le groupe (arrive prévue 20 min plus tard...). Une corde est installée par Romain pour faciliter l’escalade d’un premier petit ressaut non loin de l’entrée. Micka arrive sur le parking quand les premiers entrent sous terre, on prévoit de ne pas progresser trop vite pour lui laisser le temps de s’équiper et de nous rejoindre. Romain mène le groupe, il a eu le temps de reconnaitre la cavité quelques jours plus tôt, lors d’un exercice du SSF 25, pour le reste du groupe ce sera une complète découverte. La galerie des gours (complètement sèche) sera un échauffement confortable, c’est large, c’est haut, c’est sec. Une grappe de minioptères est tranquillement installé au plafond, nous ne trainons pas ici, pour respecter ces occupants (protégés par une convention "Natura2000" rappelons le !).

Après ce court échauffement, on entre dans le vif du sujet, avec une immersion obligatoire pour tout le monde sur quelques dizaine de mètres, pour franchir "la grande diaclase". A partir de là on est encore propre, on est bien rafraichit, mais ça ne vas pas durer ! La suite, c’est la partie "grasse", glaiseuse, boueuse et basse... Une fois passée le puits des perches, toutes les combi étaient uni dans la même couleurs : le marron. On continu à se traîner (littéralement) jusqu’à la galerie de l’Hôtel où ont s’accorde une première pose après une partie étroite. Le ramping dans la boue continu sur quelques centaines de mètres, ça semble interminable, (on se demande bien ce qu’on est venu faire jusqu’ici !) pour arriver enfin à un enchainement de bassins. Le plafond est un peu plus haut, la progression est redevenu confortable. Le lac des Suisses fait suite au dernier bassin, plus large, plus profond et avec un magnifique plafond superbement découpé par l’érosion. (là on commence à se dire que ça valait peut être le coût de se trainer un peu dans la boue !) Au bout du lac, une nouvelle partie sportive nous attend, mais cette foi en vertical. Une première escalade en plan incliné nous amène dans une diaclase étroite. Une corde en place permet de franchir les 12 m nous séparant d’une nouvelle galerie basse (mais sèche cette fois !). Passé ce dernier obstacle, viens le clou du spectacle : La salle Shild ! Grand volume, de gros blocs, des concrétions, un plafond plat, deux arrivée d’eau qui se perdent en cascades dans de larges puits... Grandiose !


La photo de Pierre
.
.
.
La photo de Romain

La légendaire Salle Schild


Les deux photographes font le tour, pour trouver les plans intéressants... il y a beaucoup de potentiel, mais peu de temps pour tout faire. On se limitera à deux photos pour cette fois. Chacun prend son petit ravitaillement bien mérité, les photographes et les modèles, assisté de l’éclairagiste, font leurs affaires. Puis viens l’heure de rebrousser chemin. Laurence et Bertrand ont déjà pris un peu d’avance pour ne pas trop se refroidir, une fois la zone des bassins passée nous croisons le deuxième groupe du club, emmené par Philippe. Après un nouveau passage dans la boue (toujours aussi glissante et collante qu’à l’aller !) on profit du dernier bassin d’eau clair pour se décrasser à fond, frotter le matériel d’assurage, les kits, les combis. Chacun reprend petit-à-petit sa couleur d’origine. Même si l’eau est fraiche, c’est une vrais satisfaction de ressortir "tout propre", ce sera ça de moins à faire à la maison !

Il est presque 17 h quand nous rejoignons les voitures. La fatigue est là, mais elle ne nous enlèvera pas l’envie d’y revenir, pour compléter l’exploration et le reportage photos, que cette cavité mérite bien !


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 16 décembre 2018

Publication

686 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
22 Auteurs

Visites

80 aujourd'hui
114 hier
356827 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés