Cova do Rei Cintolo (grotte du roi Cintolo)

dimanche 16 mai 2021
par  David P
popularité : 2%

Cova do Rei Cintolo

opendocument graphics - 235.8 ko

Vendredi 7 mai 2021 : Départ de Paradela, près de la Cañiza (Galice) à 17h45. Nous passons par Orense, Montforte de Lemos, Sarria, Lugo (très belle ville fortifiée), Abadin puis Mondoñedo (nord de la Galice) où se trouve le refuge de la fédération galicienne de spéléologie. Nous arrivons à 20h15. Nous avons de la chance, il fait beau et chaud. Fran, qui est notre collègue (et responsable de la sortie) du club ECA (Espeleo Club Aradela), nous dit qu’il y a du soleil 30 jours par an à Mondoñedo. Quelle aubaine ! Bière pour fêter ça. Il n’y a rien à fêter d’autre que le beau temps, mais une bière est toujours la bienvenue. 😉 Dîner et au lit.

Samedi 8 mai 2021 : Jour de la classique pour le GSAM. Pour nous aussi mais sous d’autres cieux. Levés à 8h45. Nous devons aller chercher la clé de la cavité à l’office du tourisme car les visites ne sont autorisées qu’aux fédérés spéléo ou avec un guide. Nous retrouvons Antonio, Susana et Luis qui sont venus de Vigo (également du club ECA). La grotte est tout près du refuge. La marche d’approche est très facile…. Trop même. Une rampe d’une centaine de mètres environ nous mène directement à l’entrée.

Entrée de la cavité. Cova do Rei Cintolo

Il n’y a pas de puits dans cette cavité mais nous rampons, escaladons, désescaladons… nous glissons sur les fesses, nous nous contorsionnons et même davantage lorsque cela est nécessaire. Un vrai labyrinthe cette cavité. La topographie s’étend sur une superficie d’environ 400 m² mais il y a près de 12 km de galeries dont approximativement 6 km déjà cartographiés. Elle n’est pas remarquable à proprement parlé par des concrétions exceptionnelles ou des puits vertigineux, mais il y a quelques belles draperies, des gours, des concrétions.

Cavité. JPEG - 78 ko JPEG - 67.6 ko JPEG - 88.2 ko JPEG - 52.3 ko JPEG - 91.8 ko

Contrairement aux apparences, elle est très physique. Nous en sortons tous bien fatigués après 4h de « balade » sous terre.

Heureux mais fatigués. JPEG - 121.6 ko

Une légende dit que la fille du Roi Cintolo attend dans la grotte un cœur pur qui la délivrera ainsi que tout le royaume englouti par un maléfice. S’il réussit, à lui la fortune et le cœur de la princesse, s’il échoue, un monstre le dévorera… Non seulement, la marche d’approche est facilitée par une passerelle mais en plus, il y a une fontaine près du parking où nous en profitons pour nous débarbouiller. Puis, moment tant attendu : la bière. Il est 17h30 lorsque nous nous décidons à aller à Ribadeo, voir la plage aux cathédrales à quelques kilomètres de Mondoñedo. Il faut attendre la marée basse (21h) pour profiter du site. Belle plage, belles roches et beau coucher de soleil. Les arches qui ont donné le nom de « cathédrale » ont disparues suite à une tempête il y a quelques années.

Cathédrales en 2013 JPEG - 84.5 ko

Cathédrales aujourd’hui JPEG - 42.7 ko


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 9 juin 2021

Publication

818 Articles
Aucun album photo
3 Brèves
Aucun site
24 Auteurs

Visites

158 aujourd'hui
220 hier
536896 depuis le début
12 visiteurs actuellement connectés