Participation du GSAM au nettoyage du gouffre des Loutons à Chaffois

dimanche 16 janvier 2011
par  Claude
popularité : 22%

Gouffre des Loutons
CHAFFOIS

Le CDS 25 organise chaque année une grande opération de nettoyage et demande aux clubs de venir prêter main forte.
(**Cet article n’a pas la prétention de raconter le déroulement du projet, mais seulement de narrer l’humble contribution du GSAM**)

Participation année 2009 : Jean-Paul et Claude

Samedi matin : Sur le site, les participants n’étant pas tous arrivés, l’organisation se met doucement en place. Les journalistes sont attendus d’un instant à l’autre, on nous demande de se rendre sur le chantier principal. Il s’agit en fait d’un immense tas d’ordure, de 10 par 10 m environ comblant complètement un gouffre.
La tache est immense mais on se met à l’ouvrage avec des moyens de désobeur ... pelle, pioche, sceau, tyrolienne, palan, cordes, ... On a même vu un véhicule 4*4 tirer des lourdes charges avec plus ou moins de bonheur.
Le travail est compliqué par la présence de grandes quantités de fil de fer barbelé, de gros blocs de béton et d’une collection de thuyas fraîchement déracinés. Une fois sortie du gouffre, les ordures sont triées et évacuées vers de grandes bennes, à l’aide d’une charrette tirée par un tracteur.

Début du nettoyage ...


Samedi après-midi : arrivée d’un tracteur forestier équipé d’un grappin hydraulique, qui va changer indiscutablement la façon de travailler. Tous le monde passe au tri et à l’évacuation vers les bennes.

Participation 2010 : Jean-Paul, Olivier et Claude

Samedi : A notre arrivée, tout est déjà en place, on voit qu’il y a ici du vécu ... Un camion équipé d’un bras télescopique est positionné au bord du gouffre. Un tracteur avec sa remorque attend à coté. En bordure de route, les immenses bennes sont prêtes. Il y a même une pelle hydraulique montée sur chenilles pour la finition ! En un an, que d’évolutions.

Opération tri des déchets ...

Après avoir contempler béatement le chargement de la première charrette, la plupart des participants partent au tri. La charrette pleine arrive, vide son chargement sur le terre plein central et repart refaire un plein.
C’est ici que les spéléos entre en action : Il faut démêler le chargement, trier la ferraille, le verre, le plastique, les appareils ménagers, les pierres et moellons, les batteries, ... et tout charger dans les bennes. En final, il reste un mélange terre, humus et un tas de cochonneries non récupérables qui est également chargé dans une benne.


Efficace, le GSAM !


Quand la machine remplace le spéléo ...


La cadence soutenue imposée par les allers et retours de la charette a mis à rude épreuve la résitance des spéléos ... et en particulier, celle de nos trois héros d’un jour, pas faché de rentrer à la maison le soir venu.



Les opérations de nettoyage CDS25 deviennent une institution : voir l’action de 2011 :

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
128 hier
294164 depuis le début
18 visiteurs actuellement connectés