Fermeture du Puits de la Charme à Mandeure

dimanche 16 janvier 2011
par  Claude
popularité : 22%

Puits de la Charme

(MANDEURE)
937,00 x 279,30 x 445


En juillet 1992, le Groupe Spéléo-Archéo de Mandeure a "bouché" le Puits de la Charme. Il peut paraître paradoxal que des spéléologues ferment l’entrée d’un gouffre, qui plus est, situé sur leur commune ...

Les faits :

Pour comprendre cet acte citoyen, il faut revenir aux faits :

- En 1983, nous constatons la présence de cadavres de moutons et la présence d’un obus que nous avons fait enlever par la protection civile.

- En 1990, le fond du gouffre est a nouveau jonché de sacs plastique contenant des ordures et des cadavres, dont un chien.

- En 1990 un jeune explorateur inexpérimenté visite le gouffre, mais ne peut ressortir. C’est son amie, restée en surface, qui déclenche les secours.

- En décembre 1990, un gros sanglier certainement piégé par le cône d’entrée et retrouvé mort au fond du gouffre.

La fermeture

Après réflexion, il est décidé d’obstruer l’entrée par une dalle en béton, tout en aménageant un passage d’homme pour d’éventuelles visites. La fermeture du gouffre ne s’est pas faite en catimini, bien au contraire ! Cela a fait l’objet de deux projets bien distincts.

Un premier projet chiffré prévoyant la fermeture de l’entrée du gouffre est proposé à la municipalité. Il est accepté. La municipalité nous fourni les matériaux sur place (sable, ciment, eau). Le 25 juillet 92, après décapage de l’entrée du gouffre, nous installons un coffrage, la porte métallique et nous coulons la dalle en béton. C’est les filles qui manipulent les pelles ... ben oui, faut bien qu’elles s’apprennent à faire du béton, ça pourra leur servir plus tard !



Avec la Direction Régionale de l’Environnement, dans le cadre du "printemps de l’environnement 1999", un deuxième projet est monté : Pollution en milieu karstique ; un gouffre charnier.

Des élèves très assidus ...

Le samedi 29 mai 1999, les classes de l’école primaire invitées se sont déplacées sur le site. Une petite présentation du karst et de sa fragilité face à la pollution est racontée aux enfants. Une expo sur les différents ossements rencontrés dans les gouffres est beaucoup plus parlante. Puis est abordé les colorations des eaux souterraines avec quelques manipulations de fluorescéine. Et le clou de la visite fut la coloration du gouffre, ré-ouvert ce jour la.
La réapparition du colorant n’a pas été constatée.
Découverte d’une coloration ...

Description du gouffre :

Entrée en entonnoir, suivi d’un orifice étroit ou a été placé la dalle en béton, et d’un puits de 11 m de profondeur. La base de forme allongée (6 m environ x 3,5 m) est encombré d’un cône de remplissage.
Par temps pluvieux, présence d’un filet d’eau.


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
128 hier
294164 depuis le début
18 visiteurs actuellement connectés