Participation à une radiolocalisation à la rivière de Rang

mardi 30 août 2011
par  Claude
popularité : 16%

Participation du GSAM à une radiolocalisation

Rivière de Rang

Quand un spéléo désire positionner un point précis d’une cavité par rapport à la surface, le seul moyen à sa disposition est la topographie la plus précise possible, qu’il reporte ensuite sur une carte ou sur le terrain, en tenant compte de l’évolution de la déclinaison magnétique ... Facile à dire, mais plus délicat et très long à réaliser et pour quelle précision ?

Heureusement, des spéléos ont pensé, développé, mis au point, un système ingénieux pour localiser un point situé dans une cavité, depuis la surface, et en quelques heures !
Le théoricien J. VARLET et le technicien D. MOTTE (GSCB) ont déjà réalisé une belle moisson d’applications avec succès, puisque suivies de forages réussis ...


Le samedi 7 mai 2011, suite à l’appel de Watala D. (GSD) ... qui s’intéresse décidément beaucoup à ce secteur ..., une bonne dizaine de spéléos du Doubs et de la Haute-Saône, sont à pied d’oeuvre devant la mairie de Rang. Au menu, il faut localiser le siphon amont de la rivière pour un hypothétique forage, dans le but de favoriser un futur pompage du siphon terminal ...


Rendez-vous devant la mairie ...



Les derniers réglages fins par le maître. En regardant de plus près l’appareil, on comprend beaucoup mieux le vocable : radio-localisation ...



Deux équipes se forment.
La première part dans la rivière pour mettre en place l’émetteur. Celui-ci est placé au plus près du siphon terminal et soigneusement calé pour que le signal émis monte le plus perpendiculairement possible depuis le fond de la cavité.




En route pour le siphon terminal ...



L’émetteur en place sur une banquette d’argile ...



Après une petite attente, le temps que la première équipe atteigne le siphon, la deuxième se rend sur le terrain pour localiser le signal. Le but étant de localiser précisément le point ou le signal est émis : le point zéro !




La recherche du signal ...



Les lignes de flux sont matérialisées par des ficelles ...



Après moult mesures, les lignes de flux se recoupent en un point précis ...



En final, le point zéro est matérialisé et le GPS donne ses coordonnées très précisément ...



Pour clore agréablement cette expérience, les deux équipes se sont retrouvées ensuite autour d’un barbecue improvisé ...



Voir les articles de presse qui ont relaté cette opération

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

81 aujourd'hui
157 hier
295031 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés