Stage baguettes de sourcier organisé par le CDS25

jeudi 6 décembre 2012
par  Olivier
popularité : 35%







Histoire de bien terminer l’année, le CDS25 a organisé ce samedi 1er décembre 2012 à L’Isle-sur-le-Doubs, un stage de découverte à l’utilisation des baguettes de sourciers.
Le GSAM y a bien sur participé ...
Jean-Luc Kamerer du club d’Héricourt séparera son initiation en deux parties :
- première partie en salle : bref rappel historique, notion de magnétisme
- seconde partie sur le terrain : mise en situation au dessus d’une rivière souterraine connue.

Présentation :

Quel rapport entre la science de la spéléologie et "le mystère" des baguettes de sourcier ?
Cela peut interpeler unn esprit critique ...
Le point de convergence le plus évident est la recherche des eaux souterraines. Qui n’a jamais rêvé de trouver depuis la surface une cavité souterraine ?

Bref rappel historique* :

Dans l’Antiquité, la baguette est utilisée comme moyen de divination pour interroger les dieux ; son usage pour trouver de l’eau ou des métaux remonte au XVe siècle en Allemagne (du moins en ce qui concerne l’Europe). Les alchimistes attribuent à cette pratique des vertus magiques ; en 1517, Luther la condamne. Au XVIIe siècle, Martine de Bertereau et Jean du Châtelet, baron de Beausoleil, utilisent des baguettes de sourcier pour trouver des mines en Europe, puis ils popularisent son usage pour trouver de l’eau souterraine. L’utilisation du pendule pour trouver des sources ou des mines date de la fin du XVIIe siècle.

L’usage se répand en Europe au XVIIIe et au XIXe siècle, puis il se raréfie au XXe siècle. Disposer d’un puits était jadis la meilleure façon de se procurer l’eau (potable ou non) dont on avait besoin, et les seules méthodes pour justifier l’emplacement d’un puits était alors l’approche scientifique, rare, et le sourcier.



Jean-Luc brandissant "La Science et Les Sourciers" de Yves Rocard (papa de Michel ...) aux éditions Dunod.
Un livre qui explique la radiesthesie d’un point de vue uniquement physique à l’aide de formules et d’expériences.



Les sourciers, dont les techniques empiriques ont été décrites par le physicien Yves Rocard, se consacraient à cette tâche au point que leur art était devenu une profession : chaque département français ou presque eut son ou ses sourciers. La profession se raréfia à mesure que s’étendait le réseau d’eau courante. En France, de nos jours, des sourciers collaborent avec des entreprises privées et des artisans dans la recherche d’eau et pour trouver les lieux adéquats pour le forage.

* : source Wikipédia

La pratique :


C’est sur le terrain que cela se passe ... Au dessus d’une rivière souterraine connue ... Les meilleurs, disons plutôt les plus "sensibles", arriveront à interpréter depuis la surface la parcours de la rivière et encore plus fort, déterminer la profondeur de la cavité ...



Un peu de mise en confiance ...





baguettes18.jpg baguettes4.jpg baguettes5.jpg baguettes9.jpg




baguettes8.jpg baguettes11.jpg baguettes12.jpg baguettes13.jpg




baguettes14.jpg baguettes15.jpg baguettes16.jpg baguettes17.jpg




baguettes6.jpg baguettes10.jpg
... Et les stagiaires se lancent...

baguette.jpg
Ils sont concentrés, les stagiaires GSAM ...

baguette1.jpg
Après cette initiation, il va y avoir de la première ...

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

81 aujourd'hui
157 hier
295031 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés