Classique du mois au gouffre des Bruyères

dimanche 6 mai 2018
par  Claude
popularité : 8%

Pas grand monde au local pour la classique de mai !
Est-ce la sortie de désobstruction de la veille qui s’est terminée il n’y a que quelques heures, est-ce les nombreux ponts, est-ce le soleil enfin revenu ?? Peut être un peu tout ça.
En fait, c’est le nombre idéal de participants pour ce genre de gouffre !
Les kits sont rapidement préparés suivant les infos de mémoire d’anciens... L’équipement est prévu pour les deux cas qui peuvent se présenter : avec ou sans eau !


Finalement le ruisseau amont est en eau jusqu’à une perte située à quelques mètres de l’entrée. Coule !
Vincent prend le kit de tête et équipe le premier ressaut. Il s’aperçoit que son descendeur est resté dans l’auto (Décidément, il faudrait faire des statistiques sur ce genre de panne...) et part le chercher.
Claude prend la suite de l’équipement. Benoît qui n’a jamais passé un fractionnement suit, surveillé de près par Bertrand. Laurence ferme la marche. On ne reverra pas Vincent...
Les puits sont toujours aussi beaux et se descendent rapidement.
En bas du puits du Roussillon, un point est fait sur l’état physique et mental des participants. « On continue ! »
Quelques puits et ressauts plus tard, prise de la photo de groupe au fond du gouffre.


Au fond des Bruyères ...

Tout le monde est dehors autour de la bière à 20 h !

Du coup, trois nouveau membres GSAM ont vu le fond de ce gouffre mythique, et vont pouvoir gagner 5 points au célèbre jeu "teste ton implication dans la culture GSAM".

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 23 mai 2018

Publication

654 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
20 Auteurs

Visites

1 aujourd'hui
129 hier
325281 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés