XIIIeme Rassemblement National à Mandeure - 1999

mardi 2 juillet 2019
par  Claude, Olivier
popularité : 11%

Discours inaugural du XIIIeme rassemblement national de spéléologie de Mandeure

par Claude Paris

Au nom du Comité d’Organisation, je remercie toutes les personnalités qui ont bien voulu nous apporter leur parrainage, nos partenaires, nos sponsors, et en particulier la mairie de Mandeure et les services techniques qui se sont beaucoup investis et sans qui cette manifestation n’aurait pas été possible.


Réaliser le rassemblement national de la Fédération dans le Doubs est un vieux projet qui périodiquement revenait à l’ordre du jour. Mais c’est une aventure, qu’il faut donc préparer. En 1996, les spéléos du Doubs se sont donc lancés dans l’organisation d’une manifestation d’ampleur nationale, mais à échelle réduite, avec les "journées d’études de l’école française de spéléologie".


Cette manifestation s’avérant un succès, la voie était ouverte pour le rassemblement national.


Animation de la Brigade d’intervention Théatrale. lors de la soirée de Gala (Tapis rouge humain pour le Président ?).
Photo Pascal FREY


D’autre part, nous avions à cœur de commémorer le centenaire de la spéléologie en franche-comté. Le Doubs est un département parmi les plus karstiques de France, et de ce fait, possède un très riche passé spéléologique. Les premières explorations de cavités majeures ont été réalisées par Eugène Fournier en 1899.


Dés 1896, le professeur Fournier commençait une série de campagnes spéléologiques et archéologique dans la chaîne du Jura qui le menèrent vers l’étude du karst et des circulations karstiques, dont il devint un des spécialistes mondiaux. Les résultats de ses travaux furent publiés dans de nombreux ouvrages qui font encore autorité aujourd’hui.

Depuis, les spéléos de la région, dans leur club respectif, maintiennent la tradition et perpétuent les campagnes spéléologiques chères à Fournier. Le club actif le plus ancien du département, le GSD, fête son cinquantième anniversaire cette année. Une moisson d’observations, de travaux, d’explorations s’accumule donc depuis un siècle, et font des spéléos des experts du karst. Ils sont maintenant reconnus et sont régulièrement consultés.

Ce week-end est également un grand jour pour la fédération, un nouveau comité directeur va être élu. Les organisateurs ont mis tout en œuvre pour que les changements se fassent dans la sérénité et que ce rassemblement reste un bon cru.


L’apéro...

Historique et Mémoires

L’organisation d’un rassemblement national avait été évoqué en 1988, par Jean-Jacques COMPAGNON alors président du CDS25 , mais le Comité Directeur de l’époque n’avait pas voulu s’investir dans ce projet. Pour celui qui s’intéresse un tant soit peu à la vie du comité, et qui rechercherait les orientations de l’olympiade 1996-99 (qui sont donc des prévisions prisent début 1996), à la rubrique "faire rayonner la spéléologie régionale", il pourrait lire : organisation complète du congrès national dans le Doubs en 1998. Ceci pour rappeler que cette décision importante n’a pas été prise à la légère puisque approuvée à l’AG de 1996.



Motivations

Notre département, l’un des plus karstique de France, cinquième en 1996 par son nombre de fédérés, n’a encore organisé aucun rassemblement de grande ampleur. C’est une lacune qu’il faut combler au plus vite. Les buts recherchés et les retombées attendus sont nombreux :
Rassembler les spéléos locaux sur un projet commun,
Faire participer des spéléos locaux à la vie fédérale et les inciter à s’investir dans les structures fédérales,
Faire connaître notre région aux autres spéléologues,
Se faire connaître et reconnaître des autorités locales,
Réaliser des bénéfices financiers,
Etc...





Notre département, l’un des plus karstique de France

Choix du site

Les clubs sont conviés à une réunion le 6 juin 1997 à Baume Les Dames dans le but de s’organiser, échanger des idées pour préparer au mieux le congrès. La première phase concrète à réaliser est le choix du site. Des critères sont définis :
Il est impératif d’avoir un club actif dans la ville retenue pour l’organisation.
Le coût de location des différentes infrastructures devra être le plus faible possible.
Parmi les sites potentiels retenus qui sont Besançon, Ornans, Baume-Les-Dames et Mandeure, Ornans n’entre pas dans les critères, faute de club local et est rejeté d’emblée.
Il est convenu que les clubs issus des trois villes retenues monteront un petit dossier sur les infrastructures existantes en salles, l’équipement en hébergement, les coût des locations..., pour début septembre. Ensuite, le CDS choisira définitivement le site et préparera dans la foulée le dossier de candidature du Doubs pour la fédération, à l’occasion de la réunion du Comité Directeur d’octobre. Pour se donner un délais confortable, la date est repoussée d’une année et passe donc à 1999.


Document d’Epoque



Dossier de Candidature

Début septembre 1997, le choix entre les trois sites est facile à réaliser. Mandeure possède tous les atouts pour l’emporter : Les infrastructures existent et sont concentrées au même endroit, l’hébergement dans le pays de Montbéliard est varié et en quantité, des cavités importantes sont toutes proches, ..., et le Député-Maire souhaite cette manifestation dans sa ville. Pour preuve, l’utilisation des salles sera entièrement gratuite. Le dossier de candidature est alors monté et comprend : la présentation de la ville, le potentiel en infrastructures, les moyens de communication, les organisateurs, le programme prévisionnel et un budget prévisionnel. En sa séance du 19 octobre 1997, le Comité Directeur de la Fédé se prononce à l’unanimité en faveur de notre candidature. A partir de cette date, le choix étant fait, le retour en arrière n’est plus possible et ne paraîtrait pas sérieux, il faut assumer et tout d’abord s’organiser.



Comité d’Organisation

La première réalisation importante fut la création du Comité d’Organisation. La moitié des clubs du département sont représentés, plus un club de la Haute-Saône. La présidence revient à Claude PARIS qui assure également le poste délicat du sponsoring et publicité, Benoît DECREUSE assure la vice présidence et le gigantesque poste de la restauration. Christian BRUGGER récupère la tache ingrate du secrétariat. Pascal FREY prend en connaisseur la trésorerie et le lourd poste accueil et inscription. Les relations extérieures et les médias seront traitées par Rolland BRUN. Christophe RAGUIN organisera les ateliers techniques , Thierry TISSOT gérera les communications et les tables rondes et Laurent GALMICHE les réunions fédérales. Christian JEANNOUTOT a la tache difficile de l’hébergement. Christophe CLAUDEL prend en charge la réalisation des différentes plaquettes. L’organisation et la gestion des stands professionnels et fédéraux est assurée par Louis HUGUENY. David GEOFFROY s’occupe des expositions, concours et animations. Les excursions, visites, transports reviennent à Philippe VERGON. Jean-Paul LENTEMENT sera le maître des buvettes et toute la logistique (électricité, éclairage, sono, sécurité, ...) sera assuré par Christian GUITTON. Cette organisation a pleinement fonctionné et tous les responsables ont assurés jusqu ’au bout leur tâche. Certains ont créé, parfois en famille, une petite équipe d’aide et de soutien.



Assis : Louis HUGUENY, Pascal FREY, Christian BRUGGER, Benoit DECREUSE, Christophe CLAUDEL, Soumia, Laurent GALMICHE, Grillon
Debout : Christian GUITTON, Christian JEANNOUTOT, Claude PARIS, Marie-Jeanne PARIS, Jean-Paul LENTEMENT, Roland BRUN, David GOEFFROY, ? Olivier HANUS, Sandra , ? , Philippe VERGON


Les innombrables réunions de préparation...



Le Comité d’organisation était composé le 17 juin 1998 de :
Prénom NOM club Commune de résidence de l’époque Fonction
Claude PARIS GSAM Voujeaucourt (25) Président CDS25
sponsoring et publicité
Christophe RAGUIN GCPM Besançon (25) Ateliers Techniques
Pascal FREY GSCB Baume-les-Dames (25) Trésorier
Benoit DECREUSE GCPM MISEREY SALINES (25) Restauration
Roland BRUN ASCR VALENTIGNEYl (25)
Louis HUGUENY ASCR FONTENELLE-MONTBY (25) Stands pros et fédérés
David GOEFFROY GSAM ABBEVILLERS (25) Expo, Concours et Animations
Laurent GALMICHE  ? ST-LOUP-SUR-SEMOUSE(70) correspondant FFS
Philippe VERGON GSAM ABBEVILLERS (25) Excursions, visites
Jean-Paul LENTEMENT GSAM HERIMONCOURT (25) responsable buvette
Christian GUITTON GSAM MANDEURE (25) logistique, électricité, etc
Mouloud KOOB GSD VALDAHON (25)
Christian JEANNOUTOT GS LA ROCHE BOURGUIGNON (25) Hébergement
Christophe CLAUDEL GSAM BELFORT (90) Différentes plaquettes
Thierry TISSOT GSD BESANCON (25) communications
Christian BRUGGER BESANCON (25) Secrétariat

Mais un comité d’organisation sans bénévole est impuissant.
Hors des montagnes ont été soulevées avec le concours d’une multitude de bénévoles qu’il est impossible de lister ici.
Soyons reconnaissants.

L’Information

Un rassemblement étant un peu comme une auberge espagnole ou l’on ne trouve que ce que l’on apporte, il fut décidé de faire connaître rapidement nos intentions et de rechercher et motiver des intervenants dans tous les domaines. Une petite plaquette a été réalisée par le président et envoyer à toutes les ligues, les CDS et les clubs locaux dés septembre 1998. Une traduction a même été réalisée en allemand ! Le site internet du CDS a également été aménagé par Christophe RAGUIN pour compléter l’information. Dire quel a été réellement l’impact de ces actions n’est objectivement guère possible, mais elles ont certainement contribuées à la forte fréquentation obtenue.

Locaux

Mandeure étant une petite ville très vivante, nous avons demandé , dés 1997, un accord de principe à la municipalité pour la réservation de tous les locaux disponibles ainsi que le camping. Ensuite, au fur et à mesure de l’avancement du projet, des salles éloignées ont été abandonnées, dans le but de recentrer les activités sur un seul site. Parmi les soucis, notre problème fut de trouver 7 salles de réunion pour une utilisation simultanée. Une possibilité existait au niveau du CDS tout proche, mais il n’a pas été possible de trouver un compromis avec le personnel de l’éducation nationale. Voici une idée des infrastructures utilisées : Centre polyvalent : Grande salle pouvant contenir 500 personnes pour le vin d’honneur, la soirée projection, l’AG et le repas de gala. Salle de 100 personnes attenant à la cuisine pour le self . Une petite salle pour l’accueil et les inscriptions. Une petite salle de réunion Une petite salle pour la garderie des enfants. Une vaste entrée réservée aux philatélistes. Deux petites loges réservées au stockage des boissons et aliments.
Salle des sports : Salle de 900 m2 pour les stands, expositions et démonstrations. Salle de 200 m2 pour l’exposition Fournier Un bar avec un coin projections diapos et vidéo Cinq petites salles de réunion aménagées dans les vestiaires. Pourtour du gymnase pour les démonstrations extérieures.
Maternelle  : Hall d’entrée transformé en salle de conférence, projection diapos et vidéo.
Chapiteau : Tente de 80 m2 utilisée en buvette et annexe du self.

Sponsors

Dans le montage du budget prévisionnel, nous avions prévu une ligne sponsoring mais avec beaucoup de mal à la définir. Sans croire aux préméditations, la course au sponsoring s’est avérée un sport difficile. Après avoir réalisé un magnifique dossier qui reprenait toute l’expérience des organisateurs précédents, un premier envoi postal est réalisé fin 1998 à tous les professionnels gravitant autour de la spéléo. Pas une seule réponse en retour ! Ce résultat navrant peut s’expliquer par le fait que, en fin d’année, les budgets publicité sont certainement bien vide. Un deuxième envoi a donc eu lieu en début d’année, mais sans grande amélioration. C’est seulement après un contact téléphonique suivi d’un envoi d’un troisième dossier, que les choses ont commencées à bouger. Dans l’ensemble, les sponsors ont surtout offert des lots pour nos nombreuses animations. De son coté, Sandra Folio a contacté un grand nombre de commerçants et artisans locaux qui ont offerts également des lots.


A cette époque, Claude est le roi du "publipostage" !
Le fichier retrouvé avec plus ou moins de succès en retour



Sandra Folio a contacté un grand nombre de commerçants et artisans locaux qui ont offerts également des lots.




Hébergements

Dans nos premières recherches d’hébergement, nous avions rapidement trouver des centres intéressants. Mais nous ignorions que ce même week-end avait lieu, tous les ans, à Belfort une manifestation universitaire internationale. Tous les centres de la région et bien au delà, étaient déjà retenus. C’est après pas mal de recherches que Christian Jeannoutot a réussi à dénicher l’interna d’une école sur Mandeure, une maison pour tous à Pont-De-Roide et une colonie de vacance à Pierrefontaine-Les-Blamont et qu’il a pu assurer l’hébergement des congressistes. Il a assuré également toute la gestion des utilisateurs du camping de Mandeure.

Plaquette

Pour présenter le rassemblement et donner envie d’y participer, il faut une plaquette sérieuse et de bonne qualité, bien composée, avec des textes courts et bien ciblés. Les bulletins d’inscription doivent également être clairs, précis et sans interprétation. Christophe Claudel a su nous concocter tout çà dans les temps car le planning est impératif : la composition, les relectures, la maquette, le tirage et les envois postaux doivent s’enchaîner pour laisser deux mois aux spéléos pour s’inscrire. Une deuxième plaquette, plus consistante distribuée à l’inscription reprenait le plan du site, le programme détaillé, la liste des exposants et de nos sponsors.

Affiche

Programmée de longue date, l’affiche du rassemblement a failli pour de nombreuses raisons ne jamais voir le jour. Par bonheur, Christian Brugger a pris les choses en main et en un temps record, a réussi le tour de force de la composer et la faire imprimer quelques jours avant le rassemblement. Sur la base de l’affiche, il a également assuré la réalisation de la chemise remise à l’inscription et contenant le programme et les informations diverses.




Animations

Un concours photo avec trois thèmes : la progression sur corde, la rivière souterraine, humoristique, était organisé par Geoffroy David et richement doté. Les photographes ont bien répondus et plus de cinquante photos étaient présentées. Par contre le concours bricolage et désobstruction, avec un seul candidat, restera un grand bide. A croire qu’il n’y a plus d’inventeur en spéléo ...

Restauration

Nourrir plus de 700 personnes sur trois jours ne s’improvise pas et il faut une solide équipe autour du grand Chef Benoît Decreuse, pour y parvenir. Car tout est passé par la main du Chef : les menus, les achats, les quantités d’aliment à prévoir, les transports, le stockage, la préparation, la cuisson, ..., les petits déjeuner, les selfs, le repas de gala, ..., même le gâteau du centenaire ! Ce fut du grand art et on s’en souviendra longtemps !




En cuisine, ça ne chaume pas !
Le gâteau du centenaire pour 435 convives !

Accueil et Inscription

S’il est un secteur ou tout doit être minutieusement préparé, fignolé et rodé, c’est bien l’accueil-inscription qu’il s’agit. Avec l’aide de charmantes hôtesses et à grand renfort d’ordinateurs, Pascal Frey a su magnifiquement s’en sortir. C’est que l’inscription est un passage obligé pour des visiteurs qui viennent de faire parfois un très long voyage et qui ne sont pas toujours en état pour faire la queue... Pour les pré-inscrits , la manœuvre était des plus rapide, puisqu’ils recevaient, après un rapide contrôle, une enveloppe contenant leurs badges, tickets repas, tickets camping pour le week-end.



Exposants

Une salle de plus de 900 m2, ça paraît grand quand elle est vide et on était très inquiets sur son taux de remplissage. Finalement on a failli manqué de place. C’est Louis Hugueny qui a assuré comme un pro la gestion de tous les exposants professionnels et fédérés. Depuis les inscriptions, leurs implantations en tenant compte des demandes spécifiques, les installations et la résolution d’un tas de petits problèmes de dernière minute.




Nous avions quatre heures pour mettre en place environ 900 m2 de moquette et la fixer, 130 tables et bancs et 1OO chaises, avant le passage de la commission sécurité. La non plus l’improvisation n’était pas de mise... Un plan à l’échelle de la salle a été minutieusement préparé avec les emplacements bien identifiés de tous les stands des exposants, les allées, les zones avec électricité, etc... Un planning d’utilisation de la camionnette mis à notre disposition par la mairie a été réalisé pour collecter auprès des municipalités voisines et des associations de la commune, les tables, bancs, chaises, grilles, etc ... nécessaires. Une forte équipe de bénévoles a réussi avec calme et maîtrise la préparation de la salle et tout était conforme pour la visite de sécurité. Plus tard, un semi-remorque de grilles de chantier, peut être moins réglementaires, mais très pratiques, étaient mise en place. Le soir même les premiers exposants s’installaient !

Communications, tables rondes

Le magnifique hall d’entrée de l’école maternelle a été transformé en salle de projection. Des films plastiques noires ont été tendus sur les verrières et un nombre limité de fauteuils ont été installés pour répondre aux normes de sécurité. Christian Girardot a surveillé de très près les appareils de projections : projecteur diapo, vidéo-projecteurs, ... La maternelle étant un peu décentrée, les vidéos et les diapos étaient également projetées dans la salle du bar du gymnase.

Sono

Pour informer en permanence les congressistes quelque soit l’endroit ou ils se trouvaient, une sono perfectionnée (sans cable ...) couvrait l’ensemble du site. Le premier jour le poste de commande installé à la maternelle et trop éloigné a posé quelques soucis. Le lendemain, transporté à la salle des sports, les événements étaient mieux couverts.

Philatélie

Quel rapport entre la philatélie et la spéléo ? Aucun ... Mais il est tout de même possible de réaliser un rapprochement intéressant. Pour commémorer le centenaire de la spéléologie en Franche Comté, et pour créer un événement médiatique, nous avons collaborer avec l’Abeille Philatélique de Mandeure. Le but était la vente d’un pli philatélique remonté d’un gouffre local, une première pour les collectionneurs.





Le Ptit Gros et le GRAND marcassin, postier d’un jour dans la nuit des cavernes ....

Ateliers Techniques

Pour les habitués des rassemblements, il est peu courant de voir fonctionner un atelier de pompage sur grande hauteur. C’est pourtant le tour de force qu’a su réaliser le Centre Technique d’Héricourt sur une façade du foyer AMAT. Louis Hugueny a fourni l’eau, une benne agricole remplie de 6 mètres cube. Une première pompe immergée installée dans la benne remonte l’eau sur une dizaine de mètres jusqu’à une deuxième pompe qui fait de même jusqu’à la troisième ... Du coup l’eau remonte sur une vingtaine de mètres avec un débit d’environ 80 mètres cube à l’heure. Ça paraît facile à première vue, mais il faut de bonnes connaissances et une grande expérience pour y arriver.






Expo Fournier

Réalisée en partie pour le centenaire de la "Belle Louise" à Montrond-Le-Château, l’expo s’est enrichie de documents prêtés par la famille, et en particulier de rares photographies. Benoît Decreuse a beaucoup donné pour cette expo, de sa réalisation en passant par le transport, jusqu’à sa mise en place. Mais c’est une belle réussite.


Eugène Fournier, 1871-1941, Explorateur en pays Comtois


Critique

En sachant que tout ne peut pas être parfait, que malgré une préparation minutieuse il reste toujours de l’imprévisible, que nous ne sommes que des amateurs, que c’était la première fois, etc, ..., nous nous attendions a une volée de critiques. Et bien pas du tout ! Bien sur il y a eu quelques râleurs qui auraient aimés avoir une publication des actes par exemple... Mais dans l’ensemble les congressistes ont été agréablement surpris et ont apprécié notre convivialité.

Quelques Souvenirs

900 m2 de moquettes attendus en toute confiance, pour recouvrir le parquet de la salle des sports avant d’installer les stands. A l’arrivée du camion, trois jours avant le jour J, seulement 300 m2 de moquette disparate sont déchargés ! Ça craint...

Les locaux sont disponibles à partir de 13h30 (salle des sports , maternelle, ...). A 17h30, tout doit être en place pour la visite de la commission de sécurité. Ça pulse ...

La quantité de nourriture pour ce week-end est tellement importante qu’il faut commencer à acheter dès le lundi. En fin de semaine mon sous-sol est transformé en une vaste épicerie. Ça sent bon, surtout les trois kilos de morilles sèches ...
Le samedi soir, après les discours, le vin d’honneur est englouti en quelques minutes... Ça promet ...

Le soir c’est l’affolement autour de la salle d’exposition, c’est plein de rôdeurs ! Le lendemain, avant l’ouverture, spectacle insolite de dizaine de spéléos finissants leur nuit à même le sol autour de la salle. Ça rassure ...

Mais aussi 686 Inscriptions .
350 Petit dèj.
1300 repas préparés dont 435 pour la soirée de Gala

Et bien ç’a y est ! Le Doubs a organisé son rassemblement national !

Remerciement

Difficile de caler dans ces pages tous les messages de cordialité reçus. Néanmoins nous en avons sélectionné un qui semble résumer les sentiments vécus par beaucoup. De Gérard AIME.

Chers Amis,

Je sais par expérience que, lorsque l’on se charge d’organiser quelque chose, on essuie beaucoup de critiques, fort peu de compliments encore moins de remerciements. Je vais déroger (comme je l’ai toujours fait) non pour vous faire plaisir mais parce que je le pense profondément. Merci donc de m’avoir invité avec quelques membres de mon équipe pour présenter nos modestes travaux devant un public différent de celui que nous rencontrons ordinairement. Merci pour toutes les facilités que vous nous avez accordées. Merci pour la grande gentillesse et la cordialité de votre accueil.

Félicitations pour la qualité de /’organisation : le choix des lieux, très fonctionnels. Pour la disponibilité de l’équipe d’organisation et son efficacité. Pour la diversité des prestations et manifestations. En un mot : bravo ! Bravo pour vous-même et pour toute la sympathique équipe que vous avez su mobiliser et qui a fait preuve d’une efficacité toujours empreinte d’une grande cordialité. Très belle image de la convivialité qui devrait être la règle au sein de la communauté spéléologique. Gérard

Dossier de presse

La presse a bien relayé l’événement !

En coulisses ...

Vidéo en coulisses


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 15 juillet 2019

Publication

737 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
24 Auteurs

Visites

79 aujourd'hui
176 hier
394008 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés