La carrière du Village de Savonnières-en-Perthois - Lorraine

dimanche 28 juin 2015
par  Olivier
popularité : 15%





Au programme du WE en lorraine 2015, le GSAM a eu le privilège de visiter un site insolite : la carrière du Village de Savonnières-en-Perthois.

Au sud de Bar-le-Duc, le pays de Savonnières-en-Perthois est connu et fréquenté des spéléologues pour les nombreux réseaux karstiques trouant le plateau, et dont beaucoup ont été découverts grâce à leur recoupement par des exploitations souterraines de pierre à bâtir.

La pierre de Savonnières est un calcaire oolithique vacuolaire du Jurassique supérieur (Tithonien) déposé il y a une centaine de millions d’années sous une puissance d’environ 3 mètres.


L’extraction des pierres à bâtir, aux alentours de 1850 pour la majeure partie, a créé un véritable réseau surréaliste et parfois labyrinthique. Heureusement, on a un plan et surtout un gars qui sait décoder ... En effet, délicat de se fier uniquement aux flèches ; il y en a partout et parfois à contre sens !

savonnieres1.jpg savonnieres2.jpg

Avec un bon plan et surtout un bon guide, impossible de se perdre ...
En plus, il y a des flèches partout !

Par endroit, l’extraction de la couche de calcaire met en évidence au plafond une formation appelée ripples-marks, littéralement en français « marque en ride ». C’est une formation sédimentaire présente typiquement au fond de l’eau en présence de courant comme un cours d’eau, un estran ou encore la zone de déferlement des vagues.

ripples-marks.jpg

Voir le fond de l’eau fossile par en dessous ...

savonnieres10.jpg savonnieres9.jpg

Des stigmates de l’exploitation passée

savonnieres4.jpg savonnieres5.jpg savonnieres6.jpg

Des gouffres au naturel découverts lors de l’exploitation :
Gouffre Cayenne, le Trou du Dindon ...

Le site est chargé d’Histoire et à ce titre, eu plusieurs vies :
- d’abord, carrière de pierres fournissant du matériau à de très nombreuses constructions toujours debout aujourd’hui.
- Puis champignonnières. Au fur et à mesure de l’avance des chantiers et de leur épuisement, les vides étaient loués par les carriers aux champignonnistes.
- Dans les année 30, l’armée s’intéressa au site pour en faire un abri antiaérien. Projet qui n’aboutira pas. L’armée française voulut en faire un dépôt de munitions. Dans les années 40, l’occupant allemand projeta d’y stocker des fusées V2 !

De nos jours, le lieu est plus paisible et on y croise parfois, au détour d’une galerie, des spéléos curieux !

savonnieres7.jpg savonnieres8.jpg

Rencontres insolites : véhicule calciné et dessin d’artiste ...

Il faut rendre à César ce qui appartient à César ...
Bibliographie :
Site Internet : Reliques : souterrains et industries



Régulièrement, le GSAM organise des WE spéléos, voire l’historique ici.


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

95 aujourd'hui
140 hier
294131 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés