Les pertes du ferrailleur à Dasle (25)

mardi 13 octobre 2015
par  philippe ver
popularité : 2%

Les pertes du ferrailleur à Dasle (25)

lieu-dit : entonnoir perte de la Combotte

Ces pertes situées au nord du village de Dasle, se trouvent à une centaine de mètres de la route reliant Dasle à Etupes (point 395).
Une importante dépression reçoit plusieurs ruisseaux lors de fortes pluies. L’eau, provenant des parties hautes des bois de la Rougeale et de la Combotte, se perd dans de nombreux points d’infiltration, dont deux pertes nommées à ce jour n°1 et n°2 distantes d’une dizaine de mètres.

Le ruissellement s’effectue sur les limons des plateaux et sur les cailloutis à galets d’origine alpine ou vosgienne, et vient au contact des calcaires blancs crèmes du Kimméridgien supérieur.

C’est à ce contact que nous observons des failles très érodées.

L’aspect de ces pertes est très changeant, avec hélas remplissage de limons mêlés de galets.


(auteur de l’article : Philippe Vergon, résidant à moins de 3 km de ces pertes, cela faisait longtemps que je souhaitais les revoir et y bosser un peu !)

Localisation des pertes

943,30 x 286,18 x 395

La perte n°1 est la plus à l’Est, proche de la bordure de l’entonnoir.
La perte n°2 se trouve à 10 m à l’ouest de la n°1.

carte du secteur au nord de Dasle ( © GEOPORTAIL )


Aspect géologique

Voici un extrait de carte géologique indiquant que nous sommes au contact des limons et cailloutis avec les calcaires du Kimméridgien supérieur.

carte géologique du secteur au nord de Dasle ( © InfoTerre / BRGM )


Désobstruction de la perte n°1

En octobre 2015, je dégage au pied d’une paroi, un petit trou, rempli de cailloux et de terre sèche (merci la canicule d’aout).
Une faille, propre, profonde de plusieurs mètres, mais très étroite apparait. La suite va nécessiter beaucoup de travail !

Photographie de la perte n°1 le 12 octobre 2015


Désobstructions de la perte n°2

En janvier 2011, une simple dépression, avec un petit filet d’eau, mais déjà une paroi rocheuse était visible

Photographie de la perte n°2 le 15 janvier 2011



En 2015, la perte n°2 a beaucoup changée, il y a eu un soutirage de plus de 2 mètres. Avec quelques traces de déblaiement.



Une petite désob de la perte n°2 va dégager un gros rocher au milieu de la faille, il semble faire partie de la diaclase.

Travaux à poursuivre.


Bibliographie

1988 - Inventaire Spéléologique du Doubs, Tome 1, page 71.

Entonnoir perte de la Combotte ... Peut-être en liaison avec la source des Soldats. Coloration à faire, A désobstruer.


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 26 novembre 2023

Publication

906 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
27 Auteurs

Visites

11 aujourd’hui
322 hier
728717 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés