Initiation en 4 sorties progressives

jeudi 16 septembre 2010
par  Cécile, mickael
popularité : 23%

Le but de ces 4 sorties fut de montrer plusieurs facettes de la spéléologie aux initiés et de leur donner goût à nous rejoindre. Nous avons pu aussi leur apprendre la technique de progression sur corde. La progression des sorties s’est déroulé comme suit :

Exploration d’une cavité horizontale grotte de la Malatière à Bournois

La 1ère sortie a eu lieu samedi 27 mars 2010 avec la découverte du monde souterrain, l’exploration d’une cavité horizontale à la grotte de la Malatière à Bournois. Sortie agréable avec 4 initiés seulement. La ballade commence tout de même par une descente à l’échelle pour ensuite ensuite visiter les grandes salles de la cavité. Une main courante est également mis en place pour progresser.

Localisation


Apprentissage des techniques de progression verticale en falaise

La formation de 5 stagiaires s’est déroulée sous le soleil près de l’arche la plus haut du Doubs à Liebvillers le samedi 24 avril 2010. 5 Cordes ont été mises en place entre 2 et 5 fractionnements pour s’entraîner.

JPEG - 102.9 ko

JPEG - 66.9 ko

La montée au croll et poignée et la descente sur descendeur n’ont plus de secret pour eux. La journée s’est terminée par un barbecue sous ce porche habité ... il y a quelques années.

JPEG - 80.9 ko

Le groupe après l’effort


Exploration d’une cavité verticale

Application des techniques de progression verticale dans la grotte le petit Siblot, samedi 06 juin 2010.

Le groupe de formation composé de 6 stagiaires et 6 encadrants a progressé dans la grotte du petit Siblot à Ougney-Douvot.

JPEG - 47.2 ko

Entre stagiaires et encadrant, chacun (re)découvre ... L’entrée dans la grotte se fit vers 14 h 30 et la sortie vers 19 h 30. 3 puits ont été descendus avec le second équipé en double pour accélérer la progression.

JPEG - 41.7 ko

Premières descentes, premiers essais ....

JPEG - 39 ko

Et premières sensations ... Le plein vide, y’a que ça de vrai !

JPEG - 62.3 ko

Un groupe aux anges

L’arrivée dans la dernière salle très concrétionnée a été fort appréciée. La remontée s’est faite tranquillement avec bien entendu plus d’effort. Un blocage du baudrier torse dans le croll a permis d’entraîner notre initiateur à la technique de remontée avec poignée et pédale sur une corde de secours.


Découverte d’une rivière souterraine

Spéléo dans une rivière souterraine à Chamesol le 3 juillet 2010 ; la Grotte du Château de la Roche près de Saint Hippolyte :

La grotte du Château de La Roche c’est d’abord ce porche haut de près de 35 m et large d’environ 20 m. Un porche chargé d’histoire depuis le néolithique, ou quelques vestiges furent retrouvés, jusqu’à l’âge d’or du XIVe siècle ou un château ou plutôt un refuge a vu le jour. De nos jours subsistent des embrasures de couleuvreries qui témoignent encore de ce temps ou la cavité s’intégrait dans les défenses du château. Rasé par Louis XIV, il ne reste que les bases.

Ce samedi 3 juillet 2010, pour la 4ème et dernière sorties du stage de découverte spéléo Ascap/GSAM, la rivière souterraine du Château de la Roche située sur la commune de Chamesol est au programme. Cela tombe bien car ce temps caniculaire nous incite à chercher la fraicheur, surtout après une petite marche d’approche sous le caniard. Nous comptions parmi les troupes 6 stagaires : Béatrice, Cécile, Jean-Pierre, Jean-François (le seul qui aura brillamment effectué les 4 sessions !), Nicolas et David. Martine n’ira, comme convenu, que jusque la rivière souterraine. Les encadrants sont : Claude, Christian Gu., Patrice, Adrien (qui n’a plus peur de l’eau !), Arnaud R. (jeune spéléo qui ajoute encore une jolie classique à son palmarès) et Olivier.

JPEG - 50.3 ko

Le groupe avant d’arriver dans la rivière

Nous nous équipons en bordure du superbe porche ; Arnaud a la chance de bénéficier d’une néoprène en prêt "sur-mesure" ; l’équipement est dantesque ! Une fois l’habillage terminé, nous entamons la progression. Après l’entrée fossile, l’itinéraire est évident ; suffit de suivre le cours de la rivière ! Les sections varient au cours de la progression, mais nous sommes généralement debout avec quelques ramping sous quelques voûtes rasantes. Les concrétionnements, les draperies et autres coulées stalagmitiques offrent de superbes paysages souterrains. L’ambiance est assez aquatique mais nous gardons pied !

JPEG - 28.9 ko

Une ambiance aquatique ...

A 710 m de l’entrée, nous shuntons un siphon en effectuant une escalade au dessus d’une coulée stalagmitique. La présence d’une étroiture oblige quelqu’un à rebrousser chemin : la cavité est sélective ! La plupart des stagiaires franchiront avec succès cet obstacle. Au delà du siphon, la galerie change d’aspect et prend l’allure d’une diaclase haute et étroite. L’aventure nous inciterait presque à escalader jusqu’au plafond mais nous restons dans la rivière néanmoins. A plus d’un kilomètre de l’entrée, nous arrivons à une jolie cascade avec chute d’eau de 3,50 m. Il est temps de rebrousser chemin ; en effet, certain(e)s n’ont pas de néo ! Le retour se fait sans difficulté et rapidement ; une boisson fraîche nous attend ! L’ambiance de la sortie fut extra !



Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
128 hier
294164 depuis le début
18 visiteurs actuellement connectés