Désobstruction du Trou de la Louvière à Mandeure

mardi 5 juillet 2011
par  Claude, Olivier
popularité : 14%

A la suite d’un effondrement et à l’apparition d’un trou sur les hauts de Mandeure, le GSAM, en collaboration avec le propriétaire et la commune de Mandeure a programmé une séance de désobstruction. Cette séance a pour but d’évaluer le potentiel de ce soutirage. Le fond de l’effondrement bouge au cours des années et des petits malins viennent le remplir de leurs détritus ...

Déroulement des opérations :

Jeudi 14 avril 2005 : réunion de préparation en mairie.
Vendredi 15 avril : décapage au tracto-pelle.
Samedi 16 avril : désobstruction ... plus fine ... par le GSAM.

C’est donc avec les participations actives de la Mairie de Mandeure, du propriétaire et de l’exploitant, que l’opération de désobstruction est lancée le samedi à 9h00.


Une belle désob au tracto-pelle ...

Le trou se présente comme un entonnoir, consolidée par une souche d’arbre en surface, et où la roche apparaît à sa base. C’est d’abord Christian Guitton, voisin du trou et ex-président du GSAM à qui revient l’honneur de descendre dans la faille et de remplir les premiers seaux. Puis se succéderons, avec plus ou moins d’efficacité, les autres membres du club spéléo, tous animés par la même motivation.


Tentative de retrouver un puits ...

Des Mandubiens et un géologue assistent à la désobstruction et les commentaires vont bon train.


C’est plaisant d’avoir des supporters, et puis avec les secouristes, il ne peut rien nous arriver ...

L’homme ayant horreur du vide, le trou a parfois servit de dépotoir ; c’est donc d’abord divers éléments qui sont remontés, notamment 4 batteries de voiture !
A midi, la mairie offre le délicieux repas qui arrive à point.
L’opération se continue l’après midi. La désobstruction se poursuit sur 1m50 quand nous remontons un emballage de jambon datée de 2004 : cet indice nous suggère fortement que nous sommes encore loin des couches anciennes voire romaines !
La suite semble sous nos pieds et c’est après 1m70 de désobstruction que nous décidons d’interrompre l’opération soit à prés de 5 m de la surface.


Les mandubiens sont très intéressés ...

Bilan : La roche en place apparaît, mais il y a beaucoup de remplissage ! Le lendemain, le trou sera partiellement rebouché du fait de la pluie persistante.


Au cours du nettoyage de printemps 2012, organisé par la mairie, nous sommes passés voir comment le site évoluait ... Le samedi 14 avril 2012 exactement, soit 7 années plus tard.
Une horreur nous attendait !
Le gouffre a été comblé de gravats, et le pire, est devenu un dépotoir. Les poubelles ont été brûlées sur place. Il reste des tôles calcinées

Les détritus ont été brûlés sur place ...

Il est possible de reconnaître : un congélateur, des bidons, des pièces auto, du matériel informatique ...

Et tout ça dans un verger, à quelques dizaines de mètres des maisons ! Il y a encore du travail d’éducation à l’environnement à faire.

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

5 aujourd'hui
108 hier
294283 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés