Le GSAM et le romantisme

samedi 17 mars 2012
par  Cécile, Olivier
popularité : 18%

Si l’on veut rester rigoureux et reprendre la définition du romantisme du début XIXe, le romantique se distinguerait par l’expression d’un lyrisme récurrent, souvent exprimé au travers d’élégies et la présence de nombreux topoï, notamment celui de la nature, souvent exploité en peinture.

Ce qui correspond (surtout par la nature !!) à la définition d’un spéléo.


Mais pour reprendre le romantisme "populaire", nous pourrions nous poser la question : les spéléos sont-ils des romantiques ?

A cette question, la négation pourrait paraitre évidente. Mais ce serait sans compter le caractère complexe des spéléos, qui sous des airs rudes et brutes de décoffrage, cachent des coeurs remplis de sensibilité et de poésie ...

D’ailleurs suffit de gratter la carapace de glaise qu’ils se font parfois pour en faire la démonstration ....


Lydia et bouquet de jonquilles pour sa fille ...





Beaucoup plus surprenant, le ptit gros pris en flagrant délit ...



Et sur quelques plages du globle, des collectionneurs de sable scandent ce message éternet et éphémère à la fois ...



Surpris au détour d’un bosquet, Philippe dans les fleurs ...



Le narcisse, ça inspire...





Plus qu’une déclaration ...
Borne aux Cassots, Galerie du Crocodile, Jura



JPEG - 32.4 ko

Bouquet de fleurs de gypse.
Comme quoi, même sous terre, le spéléo sait garder un romantisme à toute épreuve !



Un coup de foudre ...
Grotte de Fourbanne



Le président d’honneur en toute délicatesse ...



Pilou, t’es certain que cela se mange ?? ...



Et si toute la bande GSAM se mets à conter fleurette ...



Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 19 juin 2018

Publication

660 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
21 Auteurs

Visites

61 aujourd'hui
120 hier
329157 depuis le début
18 visiteurs actuellement connectés