L’art difficile d’étayer

mercredi 22 avril 2015
par  Olivier
popularité : 14%

Tous les spéléos ont déjà été confrontés à cette question existentielle :

Comment sécuriser une trémie ?

Cette interrogation atteint son paroxysme quand, dans un but de première, il faut descendre dans une trémie tout en désobant pour se créer un passage.

Au début des travaux, en général, ça se passe plutôt bien. Il suffit de creuser, édifier un barrage et entasser les déblais derrière. Mais au fur et à mesure de la descente, les choses se compliquent ... Pour étayer dessous le barrage, il faut dégager suffisamment pour pouvoir mettre en place les matériaux (barrière, poutre, ...). Et là, patatras, les éboulements de la trémie désormais déstabilisée se produisent, entrainant parfois une partie du barrage !!! Il faut alors un certain flemme, doublé d’un calme olympien pour ne pas évacuer les travaux au triple galop ...

L’utilisation des étais et autres barres métalliques



battant_etai.jpg

Sécuriser, étais ... comme hiver ...



L’art de buser une trémie

Le samedi 2 septembre 2000, le GSAM pose un second tube à la verticale à la Combe Semont, histoire de sécuriser la descente dans la trémie très instable. Les blocs dans le passage sont mis tout autour des tubes pour les stabiliser. On pense alors qu’un pallier est franchit et que les séances de désobs peuvent continuer en sécurité à la base des tubes.

Quelques mois plus tard, nous revenons sur le site, plein d’entrain à la descente, Vincent en tête. Et à notre grande stupeur, tous les blocs autour des tubes sont descendus, et le tube du dessus ne tient plus que par la force de l’esprit ...
A cette constatation, la remontée se fait fissa !!! La trémie est vraiment trop instable et le soutirage fait son œuvre...

Il a un fort potentiel sur ce site, mais l’objectif reste encore de trouver la meilleure méthode pour aller creuser au fond, en toute sécurité ...

combe_semontb.jpg

Deux tubes longs de 4 mètres chacun et de diamètre 100 disposés à la verticale ...





aubert.jpg

Entrée du gouffre Aubert, accès au gouffre du mythique Trou Souffleur dans le Vaucluse.



L’utilisation de barrières métalliques



battant_haut.jpg battant_bas.jpg

Vu d’en haut et Vu d’en bas ...



Utilisation à la mousse expansive PU



Selon la configuration de la trémie c’est une très bonne solution de stabilisation. La résistance à la pression est donnée selon les sources ou les qualités de mousse : entre 4 et 8 N/cm2. Cela peut paraître faible, mais ça montre qu’une surface de 100 cm2 (un carré de 10 cm de côté) peut soutenir un bloc de 40 à 80 kg dans le cas le plus défavorable, c’est à dire si l’effort est totalement vertical.



mousse.jpg

Stabilisation à l’entrée de l’Aven Aubert - Vaucluse.




Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

5 aujourd'hui
108 hier
294283 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés