Desob Clervaloise

vendredi 18 août 2017
popularité : 28%

Du fait de la diversité de localisation des membres, le GSAM "ratisse" large. En effet résidant sur Clerval, cela faisait quelques temps qu’en passant sur la grande route, je voyais ce "trou noir" dans la roche. Ma première réaction fut de me dire : bordure de grande route = déjà vue, n’empêche qu’un jour, je décide de m’arrêter et de prendre une ou deux photos. Roche érodée, trou rempli de terre =》 il faut creuser. Renseignement pris vers les membres expérimentés et la base karst, il n’y a rien de référencé et il y a du potentiel. Qu’à cela ne tienne, voilà comment commence l’aventure !

Apres un peu de déblaiement, apparaît un début de boyau complètement obstrué d’une terre extrêmement dure, le boyau mis à jour est de type conduite forcée avec un profil en trou de serrure.

Le déblaiement du boyau est laborieux tant la terre est dur, un coude est passé et on atteint une première zone de faille remontant vers le haut mais de faible largeur.

Encore 2 mètres dans le même type de boyau et de nouveau une zone de failles puis plus rien derrière..... pour le moment.

A l’heure actuelle le développement est d’environ une douzaine de mètre, la question maintenant et de savoir si il faut continuer les travaux en creusant plus dans la partie basse du trou de serrure ou pas ....

Ce que j’aurai retenu de cette desob "personnel" est le côté "adrénaline" mais aussi le côté P----N que cette terre est dur. Je confirme donc que je dois avoir en moi des gênes de blaireau creuseur, espèce protégé au sein du GSAM.




Une galerie entièrement désobstruée en solitaire ...



Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 19 juin 2018

Publication

660 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
21 Auteurs

Visites

61 aujourd'hui
120 hier
329157 depuis le début
18 visiteurs actuellement connectés