Grotte du Bois de Guerre : ça passe !

dimanche 3 juillet 2011
par  Claude
popularité : 14%

Toute a commencé sur une jolie carte IGN retravaillée par Dominique W. montrant la rivière souterraine de Rang et tout un tas de cavités situées, on peut le supposer, à l’amont. Et Dominique nous parle de la grotte du Bois de Guerre, que l’on vient de lui montrer ...
Bien, bien ...

Le 7 mai au matin, il est prévu une radiolocalisation du siphon amont de la rivière de Rang. Le GSAM en profite pour proposer une désobstruction à la grotte du Bois de Guerre pour occuper l’après midi ...

On s’est donc retrouvé une bonne dizaine de spéléos de différents clubs du Doubs et de Haute Saône pour attaquer une désob dans la 2em salle, juste la ou l’ASCR avait déjà gratté il y a très longtemps ...

Le sol de cette salle présente des traces de soutirage. Elle a même certainement été formée ainsi. On creuse verticalement, en suivant une paroi de la cavité. Le sol est composé d’argile aux couleurs très variées allant du mauve au blanc, et de gros blocs qui maintiennent bien la structure. Il n’est pas nécessaire d’étayer ce qui permet de descendre rapidement.


Le départ du puits entièrement creusé ...

Dominique a relancé les clubs plusieurs fois et le GSD a répondu 2 fois (dont le 21 mai 2011 avec Pierrot, David et Dominique) et l’ASCR 1 fois (le 28 juin 2011 avec Thomas, Michel et bien-sur Dominique.)

lire compte-rendu de l’ASCR du 29/6 ...



Le 2 juillet, c’était au tour du GSAM. La désob avait pris une tournure sympathique. Le puits d’environ 4 m donnait dans une petite galerie horizontale basse et collante avec dans le fond des ouvertures entre des blocs. La désob a consister à vider la galerie de l’argile collante qui l’obstruait, et de quelques blocs.


Remontée d’un bloc ...

Au bout de quelques heures, il restait un gros bloc qui barrait le passage. En quelques coups de burin bien ajustés, il a basculé dans le vide, laissant apparaître le fond du ruisseau ... et un nouveau domaine souterrain à explorer !

Moment toujours émouvant ou l’on découvre un nouveau territoire ... Ici, la première vision fut le fond du ruisseau ...


C’est grand et il y a même des concrétions ...



Des explorateurs ravis ...

La galerie est très variée : escalade, passages en hauteur, diaclases, concrétions sur environ 60 mètres. La topo nous dira ...
A un rétrécissement, grand seigneur, Dominique a annoncé : On va arrêter la visite ici, il faudra revenir avec tous ceux qui ont bossé ! C’est pas beau ça ...
Bravo Dominique pour avoir su organiser cette désob interclubs !

La suite de l’exploration le 17 septembre 2011


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

5 aujourd'hui
108 hier
294283 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés