Désobstruction au Trou du Cheval Blanc à Montécheroux

lundi 8 août 2011
par  Claude, Olivier
popularité : 16%

Le trou du Cheval Blanc est une modeste cavité située dans la falaise surmontant la route menant à Clémont.
Une cavité modeste, mais technique ! Dés l’entrée, le court boyau coudé et encombré de terre, en a surpris plus d’un ... et le petit méandre qui suit n’est pas là pour rassurer ! On est presque surpris de rencontrer ensuite un beau puits de 15 mètres.

Un court passage qui en a surpris plus d’un ...


La sortie du méandre ...


Le premier petit puits ...


Le second puits de 15 m ...


Pour un spéléo curieux, le fort courant d’air ressenti à la base du puits ne peut pas laisser indifférent ... D’ailleurs, le groupe CATAMARAN a déjà laissé ici des traces de travaux. Et c’est après avoir obtenu leur autorisation, que l’on a décidé de tenter aussi notre chance ... Qui plus est, à l’extérieur et grossièrement à l’aplomb du gouffre, existe une belle résurgence intermittente ...

Le 18 août 2007, une visite de gouffre est organisée ; on ne peut pas vraiment parler de classique... Mais cette sortie sert à faire constater aux "nouveaux" ce fort courant d’air et donc à motiver les troupes pour de futures séances de désob. Le pari est gagné ; on n’y reviendra !

Et par un beau vendredi soir enneigé de novembre 2007, nous voila donc sur le site. Une ligne électrique est mise en place, les puits équipés et le matériel descendu. Mais au moment de brancher la perceuse, panne de courant ... Il faut donc tout vérifier, ce qui prend une bonne partie de la nuit ... ça commence mal et c’est foutu pour cette soirée, mais ça ne gâche aucunement le traditionnel barbecue !
Pris par d’autres travaux, on laissera ce chantier en suspens durant quelques années. Le spéléo est de nature patiente, le trou ne va pas s’envoler ...

Tout s’accélère en 2011 ; Un samedi après-midi de janvier 2011, une nouvelle séance est organisée. Tout est équipé, testé et ça fonctionne ! La perceuse tourne à merveille et rapidement s’arrête ... C’est vraiment la poisse. Il faut à nouveau ressortir, revérifier, ... et fort tard trouver le pourquoi de la panne ... Un petit plaisantin de passage a du retirer délicatement la prise ... Encore un coup pour rien !

Les deux séances suivantes en avril 2011 furent fructueuses, avec une belle avancée dans une diaclase descendante et obstruée de concrétions.
Suivront deux soirées de gros travaux en juillet 2011, qui nous feront progresser de -3 m avec dans le fond une vue sur une diaclase fort étroite d’environ 3m de long ...


Evolution des travaux ...




Vue des travaux ...


Mais, le courant d’air ne vient pas du tout du fond ! Les parois du puits sont très fracturées, il doit apparaître au niveau de toutes ces cassures ... C’est navrant ! Du coup, les travaux sont stoppés et les installations démontées !

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

5 aujourd'hui
108 hier
294283 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés