Exploration faille Montécheroux - Doubs

mardi 27 août 2013
par  Cécile, Olivier
popularité : 14%

Lorsqu’en ce WE de rentrée, synonyme pour beaucoup de reprise du travail, le président nous propose d’aller faire un tour à la faille de Montécheroux, le GSAM est unanime !

Il faut dire qu’il y en aura pour tous les goûts : de l’explo avec de la première à la clé, de la belle verticale, des spits à planter, une topo à faire, sans compter une sympathique marche d’approche et de la belle prospection pour les randonneurs ... La liste est longue et variée !!



La découverte de cette faille n’est pas anodine, en voici donc un petit historique ...

Historique :


C’est Fabien Lamy qui nous avait "rencardé" sur cette impressionnante faille en novembre 2010. Lors d’une sortie chasse avec son père, ils avaient découvert cette impressionnante faille difficile d’accès ...
S’en était suivi une belle aventure et plusieurs séances d’explo et de désob avec de multiples anecdotes croustillantes ...

Le samedi 13 novembre 2010 : Fabien guide l’équipe GSAM (composée pour l’occasion de Claude, Adrien, Christian Gu., Vincent, Fabien L. et Olivier) vers la faille. L’accès n’est pas aisé et il faudra désescalader plusieurs ressauts rocheux. Arrivés sur le site, nous comprenons vite la singularité de la faille ; sa longueur et sa profondeur estimés nous impressionnent. Il s’agit en fait d’un immense décollement sur plusieurs centaines de mètres.


Fabien, heureux du potentiel inespéré de la faille découverte

Un premier spit est planté et la première trentaine de mètres est descendue. Même si le site n’est pas inventorié dans l’inventaire du GIPEK, ce premier pallier a déjà été exploré par l’équipe Weité le 27 décembre 1936 (Voir la 4em campagne).

Le samedi 20 novembre 2010 : Après un premier état des lieux effectué une semaine auparavant, nous nous organisons en deux équipes. Claude soutenu par Patrice, Arnaud R. et Olivier lèveront la topo, du moins une partie tant la tâche est importante ! La seconde équipe composée de Fabien L., Mickael D. et Adrien partiront en explo.


Vu plongeante sur une troupe GSAM prête à en découdre ...

Huits spits seront plantés à la main (1 par Micka et 7 par Fabien) pour atteindre la cote -57 m. On se souviendra d’un spit posé très aérien pour éviter une zone d’éboulis dans une posture peu confortable. Même si nous connaissions les qualités techniques de Fabien, le voir à l’œuvre est toujours impressionnant.

Les murs de la faille résonneront aussi encore longtemps des gémissements d’Adrien à la remontée. Faut dire qu’après avoir passé ce spit, il faut sans arrêt se repousser de la paroi pour éviter une zone d’éboulis déjà bien purgée néanmoins et se battre contre les lois physiques de l’attraction qui nous ramènent là où la faille est la plus étroite. On ne progresse pas en première comme on progresse en classique !

Un téléphone portable laissé en surface ne se lassera pas d’inscrire neufs messages sur un répondeur à sens unique. Faut dire que c’est avec une frénésie hors du commun que Fabien spitait et descendait en première ... l’ivresse des profondeurs sans doute !

faillele20_1_.jpg faillele20_2_.jpg

Un faille singulière qui s’élargit
permettant la technique de progression dite d’opposition



faillele20_3_.jpg faillele20_5_.jpg

L’art de lever la topo sur tableau blanc
Arnaud en arrière plan qui confirme que la spéléo, ça fait des durs !...



faillele20_4_.jpg faillele13.jpg

L’équipe de tête qui spite et explore des espaces encore vierges...




Le samedi 2 avril 2011. Après la fonte des neiges, qui avait rendu l’accès du site dangereux, une équipe se met en marche vers la faille : Fabien L., Claude, Mickael D., Arnaud R. Jean-Paul et Olivier. On croise 2 randonneuses semblant bien connaitre la géographie du Doubs, à qui l’ont fait découvrir le site. Ce jour là, d’autres explo auront lieu avec des descentes dans la faille à plusieurs endroits et une topo sera levée par Claude.

On délaissera le site malgré son potentiel pendant plus de 2 ans ! Faut dire, que de nombreux chantiers et autres impératifs spéléos monopolisent pas mal le GSAM. Et puis, il y a eu le départ de l’initiateur de l’explo, Fabien L., qui a déménagé sur Lyon ... Ce serait indélicat de faire de la première sans lui !



La séance du 24 août 2013 :


Cette faille se trouve dans un secteur prometteur : il faut dire que de nombreuses soirées de désobstruction ont été passées au Cheval Blanc, et que des classiques telles que le trou de la Chouette ne sont pas loin ...

C’est donc muni de 4 kits et d’un enthousiasme chargé à bloc que l’équipe du jour, composée de Patrick B., Claude, Jean-Paul, Alex, Thierry, Olivier et Cécile, s’avance vers cette faille mythique ... !


Située dans un terrain accidenté, la faille est au dessus d’une falaise, et à cause de la pluie, les feuilles sont glissantes. Olivier découvre alors les pierres qui glissent et qui dévalent la pente : la première d’entre elles ratera même de peu le président ... Des mauvaises langues iront même jusqu’à dire que la trajectoire de la pierre n’était pas fortuite ... !



La faille vue du fond ...
Un phénomène rare : plus on descend, plus la faille s’élargit ! Souvent, c’est le contraire, le plus large est au début et la suite se rétrécit.



Après une explication sur la topo levée par Claude il y a 2 ans, c’est Cécile qui équipe.

La descente commence mais depuis 2 ans, ça a pas mal bougé ! Il faut dire que de nombreux blocs instables se trouvent sur le parcours et que ça tarpine pas mal à certains endroits. La descente sera donc prudente, ceux étant déjà en bas n’hésitant pas à se mettre à l’abri pour éviter de recevoir des pierres.



En bas du deuxième puits, une troupe sérieuse non loin du fond actuel ...






Thierry au cours de la remontée ...


Thierry est le premier à remonter, après avoir été crapahuter dans les éboulis de droite. La suite est plutôt à gauche. Claude, suivi de Patrick B., Cécile, Alex et Olivier, s’enfile à gauche et devant nous, s’ouvre un ressaut d’environ 3 m. Mais un gros bloc bouge et risque de tomber. Il est sanglé avec une corde et l’on tente de le retirer ... Mais il ne bouge pas d’un pouce ... Le bloc semblant stabilisé, Cécile équipe et décide d’essayer de descendre. Mais une fois engagée, à moitié assise sur le bloc, voilà qu’il recommence à bouger ... La remontée se fait en un clin d’œil et on tente à nouveau de faire bouger le bloc. Cette fois-ci, ça bouge et le bloc semble enfin vouloir tomber ! Sauf qu’il se coince dans le ressaut, au milieu du passage ... C’est Patrick B., qui s’y colle cette fois-ci et tente une descente. Mais le passage est étroit et la descente compliquée. Patrick finira par remonter mais le kit de désob est resté en haut ... Il faudra revenir avec marteau/burin pour libérer le passage !



Patrick qui tente de descendre ... Le plus dur sera de remonter le mètre descendu !


Il y a un fort courant d’air et il commence à faire froid ! La remontée s’organise tranquillement, et un par un, tout le monde peut tester le fameux fractio plein vide en devers. Tout le monde galère un peu mais chacun a sa technique : ceux qui râlent et ceux qui passent en silence ... ! Pendant l’attente, en bas, Claude découvre des salamandres et des grenouilles. Elles seront mises dans les kits et remontées avec douceur !



Une des salamandres ...


Alex, qui n’a pas fait de verticale depuis plus d’un mois, retrouve rapidement ses repères et découvre même le passage d’un nœud de Mickey et d’un déviateur !




Alex de retour en surface ...


C’est Patrick qui déséquipe et en attendant, en surface, ça discute et ça joue avec les blocs qui traînent aux alentours, nous ne dirons pas de noms ... !
Les kits chargés de cordes, de sangles et d’amarrages sont remontés avec délicatesse. Il faut dire que l’on veut éviter que les deux grenouilles, trois salamandres et le scarabée qui sont disséminés dans les kits ne terminent en bouillie !



Le président et les nouveaux locataires des kits ... !


En conclusion, c’est donc une belle aventure humaine et sportive où chacun a pu prendre part à la découverte, l’exploration et la future publication de cette faille qui nous a réservé bien des surprises et beaucoup d’émotion !!


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

5 aujourd'hui
108 hier
294283 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés