Participation du GSAM au pompage de Vauclusotte

mardi 29 juillet 2014
par  Claude, Olivier
popularité : 21%






Préambule :

Un site à couper le souffle ...



Si vous voulez un maximum de spéléo du Doubs à une explo, la recette est simple...

Préchauffez l’ambiance à une température estivale et parfumez le tout d’un parterre bucolique en plein champs aux allures Woodstokiennes ...

Ajoutez-y une pincée d’aventure et de terres promises aux images rêvées de premières kilométriques à portée de bottes de spéléos.

Il n’en faut pas beaucoup plus pour que près de 30 spéléos issus de 6 clubs du Doubs viennent prêter main forte à une entreprise hors du commun et répondent à l’invitation du club GS La Roche.

vauclosotte1.jpg vauclosotte2.jpg

Ambiance au camp de base ... ou quand le GCPM se déplace ...



vauclusotte19.jpg

Un bien bel équipement technique mis en place par GS La Roche pour acheminer
le matériel et les hommes en contrebas de la falaise de 25 m ...

Contribution GSAM :

Lorsque le CDS25 lance un projet de pompage, le GSAM répond toujours présent !

Il faut dire que Christian Guitton est le vice-président de la commission pompage du CDS25, à cela il faut ajouter que ce projet à Vauclusotte est particulièrement bien amené.

Christian, Jean-Paul et Thierry sont présents dès le vendredi !
Nos deux chers retraités font partie de l’équipe électricité. Leurs compétences est bien utiles.

Thierry donne un coup de main pour descendre les pompes. Il en profite pour se familiariser avec la descente sur corde de 8 mm, sans l’option gants ... et de confirmer que son appareil photo ne résiste pas aux chutes de 25 m ... La vie est un apprentissage perpétuel !

vauclusotte6.jpg vauclusotte5.jpg

Tous les électriciens vous le diront :
le succès d’un pompage dépend du bon fonctionnement du groupe ...
du groupe électrogène, bien sûr !

vauclusotte11.jpg

Christophe en contact avec les spéléos en poste sur le site du pompage ...
La communication, c’est important .. sans compter que cela permet de tester du vieux matériel GSAM déjà bien rodé sous-terre ...






Le samedi, d’autres membres GSAM rejoignent la troupe et veulent eux aussi toucher au Graal promis. En effet, d’après les souvenirs de Christian J., explorateur en solitaire en 2009, la progression est aisée dans une galerie de section h 2 m X l 1 m et arrêt sur rien à la cote 500 m ...



Cécile, Claude et Olivier feront partie de la seconde équipe topo. Il faut dire que les kilomètres à topographier envisagés nécessitent une organisation qui ne doit rien laisser au hasard. La première équipe topographiera à partir de la côte 500 m envisagée. La GSAM a en charge la topographie de l’entrée jusque la cote 500 m. La réalité sera un peu différente puisque la progression butera à la cote 154 m.

vauclusotte7.jpg vauclusotte8.jpg vauclusotte9.jpg

Les équipes topos se mettent en place ...
Jean-Pierre et Pierrot topographient depuis le fond
Claude, Cécile et Olivier les rejoignent en commençant de l’entrée.

Les équipes pourtant rodées à ce genre d’exercice sont briefées. Nous ne sommes pas loin de la rigueur militaire. Chaque chose est à sa place et chaque place a sa chose ... faut pas déconner, la spéléo c’est du sérieux !

vauclusotte15b.jpg vauclusotte16.jpg vauclusotte17.jpg vauclusotte18.jpg

Photos ambiance de progression ...


vauclusotte12.jpg vauclusotte13.jpg

Les rares portions où l’on se tient debout ...



La distance parcourue ne sera pas beaucoup plus importante que la première de 2009 effectuée par Christian J, et ce malgré une tentative de plongée de Nicolas Cazzadori du GCPM, sur quelques mètres dans les alluvions du siphon terminal ...




pompage2.jpg pompage.jpg pompage1.jpg

La remontée du matériel au dessus de la falaise ...



L’évacuation du matériel au dessus de la falaise demande une synchronisation des 3 équipes : L’équipe du bas sort la pompe, les câbles et les tuyaux de la cavité et les accroche sur la tyrolienne, l’équipe du haut tire les charges au moyen d’une corde et l’équipe intermédiaire récupère le matériel en bordure de la falaise ...




Epilogue :



C’est fou comme la mémoire humaine est sélective ou plutôt qu’une émotion peut déformer considérablement une réalité ...

Petit rappel historique : En 2009, lorsque Christian Jeannoutot du club GS La Roche effectue en première l’exploration de la grotte Departi sur la commune de Vauclusotte, ses impressions à la sortie font rêver :
- de grandes galeries où l’on court debout
- avec arrêt sur rien à la cote 500 m environ ...

vauclosotte1.jpg vauclosotte10.jpg

Christian de retour sur les lieux de Sa première ...
Et retrouve au fond l’inscription qu’il avait laissé en 2009 : " 2009, GS LA ROCHE" !
Nous ne ferons pas beaucoup plus loin ...



Le contexte est particulier....
L’émotion de la première, et qui plus est en solitaire, le passage de voûtes mouillantes chiadées, la pensée omniprésente d’une pompe qui tient un niveau d’eau sur le fil ... C’est certain, cette alchimie fausse un peu les sens ...


Brèves

4 octobre 2013 - Journées Nationales Spéléo le samedi 7 octobre 2017

Dans le cadre des journées nationales de la spéléo, le Groupe-Spéléo-Archéo de Mandeure & (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

620 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
17 Auteurs

Visites

37 aujourd'hui
125 hier
285978 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés