Pompage du gouffre des Fontenottes à Mandeure - DOUBS

mercredi 23 janvier 2013
par  Claude
popularité : 9%

Pompage du gouffre des Fontenottes

MANDEURE

Au cours de l’AG du CDS du 12 janvier, il est discuté avec la commission de la possibilité du pompage du gouffre des Fontenottes, qui vient d’être découvert dans un lotissement. Une fenêtre météo avec du froid est annoncée. Ça devrait être possible ...


Un nouveau gouffre dans son écrin d’argile ...

Il reste à obtenir les autorisations nécessaires, ce qui est fait le lundi.
Le mardi, il est décidé d’engager un pompage le samedi 19 janvier 2013 avec la commission pompage du Comité Départemental de Spéléo et le Centre Technique Spéléo. Christian se charge de la logistique avec les services techniques de la ville et un voisin Mr Monnier pour les branchements électriques. Le vendredi, Jean-Paul et Christian tireront une ligne électrique en 380 V avec un compteur pour le branchement de la pompe.


Aménagement de l’entrée du gouffre ...

Une entrée sécurisée ...

Le rendez vous est à 9 h, mais des chutes de neige donneront un bon motif pour les retardataires, qui viennent de loin. Le GSAM ( Christian, Thierry, Cécile, Olivier, Jean-Paul et Claude) en profite pour réaliser les derniers aménagements. La fouille a pas mal souffert de la période pluvieuse et des éboulements se sont produits. Un regard en béton est donc mis en place sur l’orifice pour faciliter le chantier et éviter le contact avec l’argile très collante. Pendant ce temps, les équipes pompage sont arrivées : Jacky, Dominique, Jean-Marie et Christophe pour la commission pompage et Jean-Marie pour le CTS. La neige est plutôt un avantage et permet d’utiliser une luge pour déplacer les objets lourds. La pompe de 140 m3/h est préparée avec son tuyau de 100 mm de diamètre, la ligne électrique est testée. La pompe est immergée à 11h15.


Mise en place et démarrage de la pompe ...

Le rejet des eaux pompées est fait sur le chemin du lotissement, légèrement en pente. Le sol n’est pas assez gelé et la plus grande partie est aussitôt absorbée par les fissures de la roche encaissante avec possibilité de retourner dans la diaclase. Nous réalisons donc un chenal pour diriger les eaux vers les bouches d’égout de la rue.


Il faut canaliser le flux ...

Il est maintenant possible de se restaurer dans le local chauffé du GSAM en attendant le tarissement du gouffre.


Un moment important ...

De retour sur le site, le niveau a baissé de 6 m. La pompe débite moins du fait de la hauteur de refoulement. Elle est donnée pour une hauteur de 25 m. L’exploration devient possible. En fait, il s’agit comme prévu d’une diaclase, de 7 m de longueur et de 1 à 1.5 m de largeur pour les plus grandes dimensions. Il n’y a pas de prolongement espéré avec une autre diaclase contigüe. De plus le fond de la diaclase a tendance à pincer et la pompe est bloquée à environ 4 m du fond. Le pompage est maintenu jusqu’à ce que la pompe émerge, ce qui donne 16 m depuis le sol d’origine.


C’est parti ...

Ambiance brumeuse dans le fond du gouffre ...

L’équipe de surface ...

Le déséquipement se passe sans problème, et le rangement de tout le matériel dans les voitures se fait en un temps record. Il reste juste la ligne électrique, qui sera démontée par les retraités en début de semaine.

Quelques chiffres :


11 h 15 : début du pompage.
12 h : Le niveau est descendu de 2 m pour environ 180 m3 débités.
14 h 15 : Le niveau est à - 6 m.
15 h 30 : Le niveau est à - 12 m, arret du pompage.
Environ 400 m3 d’eau à 10° évacués

Conclusions :


Une nouvelle expérience de pompage dans un puits, une première pour la commission.
Un petit pompage réussi et dans une bonne ambiance pour commencer l’année.

Participants :

Centre Technique Séléo : Jean-Marie FROSSARD
Commission pompage : Christophe RAGUIN, Dominique WATALA, Jacky BONANSEA, Jean-Marie MARTIN, CAZZADORI Nicolas, Christian GUITTON, Jean-Paul LENTEMENT, Olivier GALLOIS, Claude PARIS.
GSAM : Thierry FERREUX, Cécile PERROT, Patrice MATHIEU, Arnaud ROCHERON, Christian ROBLES.

Remerciements à :

La municipalité de Mandeure pour son aide matériel.
Mr Pierre Mougin Archéologue de Mandeure pour nous avoir confié les travaux.
Monsieur Monnier pour la fourniture de l’électricité.
Et tous les spéléologues qui ont participés.


Brèves

4 octobre 2013 - Journées Nationales Spéléo le samedi 7 octobre 2017

Dans le cadre des journées nationales de la spéléo, le Groupe-Spéléo-Archéo de Mandeure & (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

620 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
17 Auteurs

Visites

37 aujourd'hui
125 hier
285978 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés