Puits de Senargent-Mignafans - Haute-Saône

dimanche 3 septembre 2017
par  Cécile, Olivier
popularité : 10%

Il est des inter-clubs improvisés qui riment avec amitiés.

Un beau dimanche ensoleillé de septembre 2017, Régis (GSML) nous propose de lui donner un coup de main pour pomper et curer un puits dans le typique village de Senargent-Mignafans en Haute-Saône.


Il a tout le matériel nécessaire mais le groupe électrogène ainsi que des bras lui font défaut : le GSAM a ce qu’il faut et répond présent !


Faut dire qu’il sait motiver les troupes ; une légende raconte qu’une bouteille de Gewurztraminer trônerait au fond depuis plus de 10 ans ...


Il s’agit d’un beau puits annoncé à une profondeur de 18 mètres environ et maçonné avec des pierres taillés jusqu’à sa base.


L’accueil des résidents est plus que chaleureux, petits pains, café, bières, rosé et j’en passe ... Merci Jean-Marie & son épouse !


Après quelques aléas techniques du groupe électrogène, c’est réparé et tout baigne dans l’huile ! Le pompage peut donc continuer en grande pompe !


8 mètres d’eau estimés sont vidés et la séance à l’huile de coude de la remontés des seaux peut enfin commencer.


Pas mal de pierres et morceau de tuiles sont remontés à la surface, quand tout à coup Cécile s’écrit : "y’a une bouteille de vin d’Alsace au fond !"


De mémoire de spéléo, rarement un seau chargé aura fait une ascension avec autant de précaution ...


Après plus de 10 années passées dans l’eau du puits, la bouteille de Gewurztraminer retrouve enfin le plancher des vaches et André nous raconte son histoire ...


Il y a plus de 15 ans, une poignée de voisins décide de restaurer le puits qui est alors abandonné, entouré d’orties et en friche. Par le passé, le puits alimentait une auge pour les bêtes via un savant mécanisme de godets. A coup d’obstination, ils nettoient les abords, restaurent le puits et y montent un petit toits en tuile.

Une tradition s’installe et tous les dimanches, les voisins d’André prennent l’apéro au bord du puits. Et les bouteilles sont gardées au frais dans le seau. Forcément, un jour le seau s’incline et la bouteille fait le grand saut au fond du puits !


C’est cette fameuse bouteille Alsacienne qui est remontée intacte plus de 10 ans après et que nous dégusterons, non sans une pensée émue aux voisins disparus trop vite Gérard E. et Christian P. qui ont participé avec André à la restauration du puits.



Après un pique nique et une petite pause bien méritée vers 14h, nous voilà repartis et l’on retrouvera même le marteau de l’oncle d’André qui était maréchal-ferrand.

Au final, une sympathique journée sous le soleil !


Navigation

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

95 aujourd'hui
140 hier
294131 depuis le début
8 visiteurs actuellement connectés