Bournois : premières armes d’innombrables spéléos

lundi 8 août 2011
par  Olivier
popularité : 13%

Carte interactive (clic = déplacement / Molette = zoom) :
Combien de spéléos de Franche-Comté et d’ailleurs ont fait leurs premières armes à la grotte de Malatière à Bournois ? Grotte d’initiation par excellence, malgré la fréquentation et le vandalisme, elle reste parmi les superbes cavités de la région si ce n’est plus. Il faut dire qu’elle a subit 2 séances de nettoyage au karcher et autres brosses à l’huile de coude qui ont redonnées en 1998 et 2000 aux concrétions leurs splendeurs des origines lors d’Opérations CDS25.

Carnet de notes d’Olivier / 2000

Arrivé dans la région pour le travail fin 1999, je cherchais à exercer une activité de nature. Je ne sais toujours pas à ce jour ce qui m’a incité à composer le N° de téléphone de Claude inscrit dans les pages jaunes à la rubrique d’une étrange discipline : "association spéléo". Mais je n’ai pas regretté. Il s’avérait que la semaine suivante était prévue la seconde session de nettoyage de la fameuse grotte de Bournois. Claude me donna les coordonnées d’un membre du club résident à l’époque à Belfort non loin de chez moi ; Christophe C. C’est avec lui que je me rendis sur les lieux de ma première aventure spéléo. C’était l’effervescence ; de nombreux membres des clubs du Doubs travaillaient déjà d’arrache-pied au nettoyage de la cavité et à la pose de barreaux dans le but de "condamner" un prolongement pour la protection et la tranquillité des chauves souris. Pour ma part, j’étais venu un peu en touriste ; et c’est en marchant dans les pas d’un certain Jean-Paul que je découvris cette grotte dont la cote d’amour reste intacte par le fait. Le parcours "facile", l’ambiance spéléo pour les néophytes, la taille spectaculaire des colonnes et l’abondance des concrétions font de Malatière une excellente grotte d’initiation.


Les splendeurs du (quasi) début !!!! Photo réalisé sur plaque de verre par Weité P. le 1 er octobre 1933.



L’équipe Weité. Photo réalisé sur plaque de verre par Weité P. le 1 er octobre 1933.


Le palmier dans la salle de l’écho Photo réalisé sur plaque de verre par Weité P. le 2 septembre 1934.


Sortie découverte du GSAM au début des années 1980...


Les poses photo peuvent se révéler pleines d’imprévus ...


Le succès de Bournois a des conséquences catastrophiques : Cette vue prise au terminus au tout début des années 1980, montre un sol jonché de carbure et des parois recouvertes de tags ! Et ce n’est que la partie visible ...

Découvrez d’autres classiques spéléo du Doubs en cliquant sur la carte :


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

5 aujourd'hui
108 hier
294283 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés