Archéo et ethno-astronomie

dimanche 5 février 2012
par  philippe ver
popularité : 36%

Archéo et ethno-astronomie dans le nord-est de la Franche-Comté … et régions limitrophes.

Vous allez dire : mais quelle relation entre la spéléologie et l’astronomie ?

  • dans le nom GSAM il y a le préfixe archéo !
  • notre région, si elle n’offre pas de grottes ornées (pas encore découvertes !), présente de nombreux sites/habitats : porches, abris sous roches et entrées de grottes.
  • avec l’inventaire spéléologique du Doubs, nous avons une base qui nous permet de reprendre la liste de ces sites, et de dégager ceux potentiellement intéressants en archéo-astronomie.
  • c’est une discipline avec peu d’études appliquées aux zones pariétales des entrées de grottes par rapport aux fouilles classiques d’habitat humain ou animal.
  • suite aux conférences de Chantal Jègues-Wolkiewiez, chercheuse indépendante, sur ses recherches en archéo-astronomie et en ethno-astronomie, une approche différente de l’utilisation des abris par les peuples anciens peut-être envisagée (du paléolithique supérieur, mésolithique et enfin néolithique).
Nous n’allons pas effectuer de fouilles, mais des observations et des mesures, une coopération est engagée avec le club d’astronomie "Raconte moi l’espace" www.astrosurf.com/audincourt/ :
  • repérer et identifier des sites potentiels (entrées de grottes, abris sous roches, etc.).
  • chercher des alignements grâce à la présence de marqueurs (pierres, autels, gravures).
  • confronter ces marques à la position des astres susceptibles d’avoir été observés aux époques passées (utilisation de logiciels de planétarium, comme Stellarium par exemple).
JPEG - 111 ko

dans la grotte Deschamps à Gonsans, nos ancêtres n’ont-ils pas été fascinés par ce rayon de soleil ? n’ont-ils pas marqué les parois de signes ou de repères ? A voir ...

Ces données d’astronomie de position recueillies sur le terrain confirment ou infirment la présupposition ethnoastronomique. Si elles correspondent proportionnellement aux mesures des marques (ou de l’œuvre), elles témoignent d’intentions précises, et permettent de supposer que l’artiste n’a pas fait ce choix au hasard.


Qu’est-ce que l’archéo et ethno-astronomie ?

Sur Wikipédia
L’archéoastronomie, appelée aussi paléoastronomie, résulte de la combinaison d’études astronomiques et archéologiques. Elle revêt deux facettes : d’une part elle cherche à expliquer les observations astronomiques passées, à la lumière des connaissances actuelles ; d’autre part, associée à des études archéologiques et ethnologiques.

L’ethnoastronomie tente d’interpréter et de préciser un possible usage astronomique de constructions anciennes tels que les mégalithes ou les géoglyphes de Nazca. Dans un contexte inverse, elle peut contribuer à l’astronomie ordinaire qui peut trouver dans des textes anciens des mentions d’événements astronomiques.

Sur le site archeociel.com
L’ethnoastronomie, quant à elle, est l’étude des croyances astronomiques et cosmologiques des peuples anciens, ainsi que la mythologie et le folklore rattachés aux phénomènes célestes dans les cultures anciennes ou modernes.


Cas de peintures pariétales

JPEG - 157.6 ko


Voici à gauche, une vue du Grand taureau peinte dans la grotte de Lascaux et à droite l’aspect du ciel il y a environ 18000 ans. Cette représentation avec superposition de la constellation du Taureau peut être critiquée de "vue de l’esprit", mais regardez les 6 taches noires situées au dessus de l’encolure de l’animal, même si l’orientation n’est pas fidèle, il y a une certaine correspondance avec les 6 étoiles principales des Pléiades  ! Surprenant, n’est-ce pas ?

NB : la position des étoiles formant les constellations n’a pas changée depuis les temps préhistoriques !


Cas de blocs sculptés

En 1927 Denis Peyrony découvre sur le site du Fourneau-du-Diable à Bourdeilles (Dordogne) un bloc de forme pyramidale dont la pointe est dirigée vers le nord et la base au sud.

Cet axe nord-sud a été placé à 45° par les Solutréens qui l’on soulevé légèrement du sol grâce à trois moellons. Les deux côtés est et ouest sont sculptés. La pointe de la roche était donc dans l’alignement du Pôle nord céleste depuis environ 20000 ans.

Le plus gros bloc sculpté, réduit de moitié vu ses dimensions imposantes (la pointe a été cassée), est déposé au Musée National de Préhistoire des Eyzies (Dordogne).

JPEG - 69.2 ko

Vue du bloc sculpté, entouré des membres de la Société historique et archéologique du Périgord, deux mois après sa découverte (photo du 12 décembre 1924, dans La Sculpture rupestre en France, 1989, p. 13).


Cas de gravures rupestres

Parmi les milliers de gravures rupestres que l’on voit au pied du mont Bego (la vallée des merveilles dans les Alpes-Maritimes), certaines seraient des relevés astronomiques faits par ses occupants de la fin du Néolithique.

Selon les travaux de Chantal Jègues-Wolkiewiez, chercheuse de l’université de Nice-Sophia Antipolis, ces derniers auraient repéré les équinoxes, les solstices et les cycles lunaires, voire le lent mouvement des constellations, en fonction de préoccupations agropastorales.

Une cavité rocheuse aurait même constitué un « observatoire » témoignant d’un savoir-faire que l’on ne soupçonnait pas à cette époque dans cette région.

JPEG - 75.6 ko

Des questions inévitables vont se poser sur :

  • les coordonnées d’un site (longitude, latitude) ?
  • les mouvements du soleil et de la lune ?
  • la position des étoiles et événements astronomiques remarquables ?
  • les mesures d’azimut et de hauteur ?
  • les heures de levers / couchers du soleil et de la lune ?
  • la réalisation d’un masque du relief en face du site étudié ?
  • la biblio-archéologie locale ?
  • la chronologie des époques passées ?
  • ...

En définitive ce projet d’étude ne fait que poser encore et encore de nouvelles questions, et nous tenterons d’y répondre simplement. Le lecteur passionné saura chercher lui même des compléments d’information.

Le premier article de cette rubrique présentera la Roche Sacrée vers le Russey.


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

95 aujourd'hui
140 hier
294131 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés