Gouffre de Poudry - Reprise après les fêtes - Crosey-le-petit, DOUBS

jeudi 3 janvier 2013
par  Cécile
popularité : 27%




Le gouffre de Poudry



Crosey-le-Petit
912,22 X 270,14 X 555

Décidément, le gouffre de Poudry fait recette ces derniers temps ! Déjà visité lors d’une initiation début octobre, puis à nouveau redescendu fin décembre , il est encore décidé de faire ... tiens ... comme par hasard... Poudry !

Ce mercredi 2 janvier, voici donc la première sortie de l’année, avec Fabien, Thierry, Bertrand et Cécile.

Arrivés sur place à 14h30, on commence à s’équiper, même si certains, à défaut d’avoir cette fois-ci une pédale qui casse, ont un baudrier qui vrille, qui vrille et qui re-vrille ... A l’aide de trois spéléos éclairés, le baudrier a tout de même fini par se remettre en bonne forme ... Paraîtrait même que le gars-au-baudrier-qui-vrille a fait un WE de stage de verticale à Montrond... Mais, chut, tout ceci n’est que bruits qui courent de boyaux en boyaux ... dire son nom ici ne serait que médisances !!!



L’entrée ...


Nous voilà donc à l’entrée du trou, prêts à en découdre. Ça discute équipement, noeuds, cordes et Bertrand se porte volontaire pour équiper. Appuyé par les conseils Fabien, qui a déjà fait 2 fois Poudry ces derniers temps, l’équipement se fait sans soucis.



L’équipeur en action sous l’oeil de Fabien

Un équipement agréable et ergonomique, qui sera pratique aussi bien à la descente qu’à la remontée.



Le puits d’entrée vu d’en bas ...


Une autre vue au cours de la descente ...

Au départ du P45, une étroiture nous nargue mais chacun la passe avec succès, pour ne pas dire avec facilité.



Les différentes étapes d’un passage en étroiture : tout d’abord bien s’enfiler, puis vriller au bon moment et on se retrouve face aux broches, avec 45m de vide sous les pieds, il ne reste plus qu’à équiper !



Le plein vide, y’a que ça de vrai !

Et maintenant, c’est le P45 en plein vide. Dans un paysage alpin, la descente est magnifique. Les photos un peu moins, mais faudra y retourner avec des flashs.

Mais il est temps de remonter et c’est Bertrand qui démarre, suivi de Fabien, puis Thierry et enfin Cécile, qui déséquipe.

Pour Thierry, c’est une première : c’est le premier puits d’une telle hauteur (c’est tout de même un P45 !) et la remontée angoisse un peu mais tout se passe sans encombre.



Bertrand en plein effort ...

Certains en profitent même pour éliminer les excès des fêtes et tout y passe : la bonne chère, les chocolats, le champagne, le pastis ... C’est fou comme on se sent plus léger après !

La remontée se termine rapidement, bien orchestrée, car peu d’attente au pieds des puits et les derniers sortent un peu avant 19h, sous la nuit étoilée, sublime ! Pour conclure, une super sortie, remplie de partage, de rires et de fous rires. A refaire sans hésiter !

Poudry, 78 ans plus tôt en octobre 1934, par Weité.


Accéder, en cliquant, à la carte des classiques spéléo du Doubs :



Brèves

4 octobre 2013 - Journées Nationales Spéléo le samedi 7 octobre 2017

Dans le cadre des journées nationales de la spéléo, le Groupe-Spéléo-Archéo de Mandeure & (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

620 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
17 Auteurs

Visites

37 aujourd'hui
125 hier
285978 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés