Le moulin de Vermondans

jeudi 3 octobre 2013
par  Claude
popularité : 29%

Pour finir en beauté un week-end spéléo, rien de tel qu’une petite balade dans une rivière souterraine !
Une bonne immersion dans l’eau glacée permet de garder la forme pour le retour à la maison, mais surtout de laver le matériel sans se fatiguer ...



Prise de la température ...


Le GSAM n’était encore pas venu ici, mais les récits de Didier le plongeur entretenaient le désir de la découverte ...
Depuis le parking, il faut suivre un chemin très pentu sur la gauche, qui mène jusqu’à la source. Cette grimpette doit représenter une première épreuve pour un plongeur avec tout son barda ...




Les aménagements de l’entrée ...


Un barrage avait été édifié devant l’entrée pour créer une retenue d’eau utilisée par les moulins. A noter que vu la hauteur du barrage, la cavité se remplissait et formait un gigantesque réservoir naturel !




L’entrée ...


650 m de belles galeries très aquatiques par endroit peuvent être parcourue jusqu’au siphon 1.







Un passage réduit et humide ...




Anecdote sur la cavité : Didier, plongeur régulier du GSAM, a découvert en août 2012, lors d’une de ses innombrables plongées au moulin de Vermondans, un poignard enfoui de moitié dans les sédiments. Il appartenait vraisemblablement à un ancien explorateur. A ce jour, le poignard reste sans nom. Didier tente d’égaler si ce n’est plus la performance de Marc Chocat ayant parcouru dans les années 1980, le siphon 9 sur 160 mètres ...terminus actuel.




Accéder, en cliquant, à la carte des classiques spéléo du Doubs :




Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 11 décembre 2018

Publication

685 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
22 Auteurs

Visites

111 aujourd'hui
126 hier
356467 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés