Traversée aven Despeysse-grotte de Saint-Marcel ARDECHE

vendredi 16 juin 2017
par  Claude
popularité : 18%

Au cours de ses nombreuses expés en Ardèche, le GSAM à déjà visité l’aven Despeysse et la grotte de Saint-Marcel, mais n’a jamais essayé la traversée ...
Cette course réputée restait à tenter ... Un bel objectif pour la trentième expé !

Les deux entrées étant fermées par des portes, un travail préparatoire est nécessaire pour contacter le maitre des clés et organiser un planning de visite.
La visite est programmée pour le jeudi.
Reste à régler l’horaire. Du gîte, il faut 1 h de route, puis trouver le maitre des clés, se rendre à l’Aven Despeysse et commencer l’équipement. Pendant ce temps, il faut aller garer un véhicule devant l’entrée de la grotte de Saint-Marcel pour organiser le retour.


Entrée de Despeysse ...

Cracus se colle à l’équipement, suivi de Cécile et de la bande ...
Les 120 mètres de puits sont rapidement avalés. Le pendule dans le dernier puits posera quelques problèmes à certains, ainsi que le méandre qui suit. A tel point qu’un gars, ayant pourtant un CV spéléologique éloquent, était prêt à remonter ...
Le regroupement se fait à la sortie du méandre. C’est long ... Les premiers arrivés ont le temps de visiter et de faire du repérage.

On est à l’intérieur d’un réseau qui dépasse les 50 kilomètres de développement et notre parcours d’aujourd’hui dépasse les 4 kilomètres. Il s’agit de ne pas se tromper ... Pour cela, chacun à sa méthode : relevé topo précis, recherche du fléchage en place, repérage des passages laissés par nos prédécesseurs, ...
C’est parti dans de la grosse galerie, pas très esthétique ...







Ça avance bien. Les ressauts sont équipés. Un seul passage ayant une corde tonchée, nécessitera un nouvel équipement.
Les galeries parallèles étant repérées, avec une plaque portant leur nom, le risque de se perd est nul ...
Une flèche dirigée vers le bas nous indique l’entrée du labyrinthe de 900 m de long. C’est ici qu’il faut être vigilant pour trouver le bon passage et éviter des reptations inutiles !

Le départ du labyrinthe ...

Les fins limiers sont devant et cherchent les passages au plus évident ... Les autres suivent. Les rampings, marrant au début, éprouvent assez rapidement genoux, muscles, ... et le moral.
Virginie chante, Jean-Paul nous annonce sa dernière traversée. Nous lui faisons comprendre qu’il peut encore faire demi tour, mais il nous suit !




Notre quête doit nous mener à une porte métallique.
C’est ce que nous trouvons finalement, assez facilement. Et a notre grand soulagement, la clé fonctionne parfaitement.
Ce petit passage plutôt ridicule, nous permet de passer dans les grands volumes de Saint-Marcel.



La fin du parcours, déjà connue par le club, est une balade de santé. Il reste un peu d’appréhension pour l’ouverture de la porte vers la sortie ... Finalement, tout se passe bien ! Ouf. On ne se voyait pas faire le parcours inverse.






Il reste à organiser le transfert au véhicule resté à l’entrée de Despeysse, déséquiper les puits, reporter les clés au gardien et attaquer le retour au gîte ...
Une bonne journée !!

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 novembre 2017

Publication

628 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
17 Auteurs

Visites

95 aujourd'hui
140 hier
294131 depuis le début
8 visiteurs actuellement connectés