Carrière souterraine de Caumont-EURE (27)

samedi 17 janvier 2015
popularité : 13%

Carrière Souterraine de CAUMONT - EURE(27)

Géologie:

La carrière souterraine est composée essentiellement de calcaire à grain fin qui s'est déposé au crétacé supérieur. Celui même qui compose l'ensemble des falaises qui s'étendent de Mantes à Etretat.

Historique:

L'extraction de cette craie, appelé Pierre blanche de Caumont était réputée pour sa qualité, elle servit notamment à la construction des cathédrales de Rouen et de Chartres.

Pendant la 2ème guerre, la carrière abritait une usine Allemande de production d'oxygène liquide pour les fusées V2.

Plus d'informations et des belles photos sur la carrière

 >>>ICI<<< et >>>ICI<<<

Sortie spéléo:

La carrière est le lieu incontournable de la spéléologie normande, ses 10 ha et ses environs 15km de galeries creusées par la main de l'homme (sans l'utilisation de machines outils) concentrent une multitude de configuration pour l'apprentissage et le perfectionnement des techniques(siphon, ramping, verticale, scientifique, historique). Mais la spécificité principale, réside dans le fait que l'on commence l'équipement depuis le bas et non par le haut.

Après une 1ère sortie il y a quelques mois dans le réseau de la Jacqueline et une visite au Conte Albert pour de la technique de dégagement d'équipier.

 

Nous voilà parti à l'assaut de la grande carrière, afin de jeter un coup d'oeil à l'usine Allemande, l'ancienne champignonnière, le lac des Echos et s'attaquer aux chocottes.

Usine Allemande

Champignonnière

Ancienne gaine de ventilation.

Epave d'une voiture d'un autre temps.

Karst

Recristallisation dans l'eau en saturation de carbonate de calcium

Zone de protection: Gours miniatures

Réseau hydrologique naturel de la Rivière des ROBOTS fait plus de 3km où la plongée est pratiquée dans les siphons.

L'eau cristalline du lac des Echos.

Lac des Echos.

Les CHOCOTTES

Après l'exploration bipédique du matin, direction les Chocottes, cheminée de 39m apparue à la suite d'un effondrement de plafond de la carrière, pour manger et faire de la technique verticale.

Base de la Chocotte.

Oliver A. au 1er fractio où les appuis pour les pieds sont inexistant.

Olivier au 1er fractio, vue sur les blocs d'effondrement.

Olivier attaque la cheminée.

L'un des nombreux anneaux et pitons de 1977, permettant l'escalade artificielle pour la mise en place des cordes fixes.

à mi hauteur de la cheminée, au dessus le relais terminal.

Vue depuis la tête de puits des chocottes.

Quentin à la tête de puits des chocottes.

Ressaut d'accès à la galerie supérieure Nord-Ouest des chocottes.

Galerie supérieure Nord-Ouest des chocottes.

 Une belle journée sous terre de 7h s'achève, il y a encore beaucoup de chose à découvrir. La prochaine escapade de février nous fera sortir les genouillères, coudières et néoprène, pour réaliser la traversée intégrale (hors siphon plongée) du réseau de la boue et de la rivière des robots.


Brèves

4 octobre 2013 - Journées Nationales Spéléo le samedi 7 octobre 2017

Dans le cadre des journées nationales de la spéléo, le Groupe-Spéléo-Archéo de Mandeure & (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 3 septembre 2017

Publication

620 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
17 Auteurs

Visites

17 aujourd'hui
125 hier
285958 depuis le début
15 visiteurs actuellement connectés